Open Mind Initiative : les vainqueurs du concours dédié aux régions du Sud enfin dévoilés !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le jury final du concours Open Mind Initiative (OMI) s’est tenu le Mercredi 18 Juillet 2018 à l’ESSEC Business School à Rabat, en présence du Conseil Régional de Dahkhla – Oued Eddahab, des porteurs et des partenaires du projet. Cet évènement a été l’occasion pour les groupes d’étudiants, porteurs de projets entrepreneuriaux, de présenter leurs idées devant un parterre de jury prestigieux, composé des représentants de la Région de Dakhla – Oued Eddahab, de MASEN, du groupe Holmarcom, de Menara Holding, du Réseau Entreprendre Maroc et de l’école ESSEC Business School.

A l’occasion de la cérémonie, M. Amar Cheikh, membre du Conseil de la Région de Dakhla – Oued Eddahab et ancien Président de la Commission Finances et Développement économique à la Chambre des Représentants, a inauguré cette après-midi : «Cette initiative est la concrétisation du soutien et de l’engagement des régions du sud auprès des jeunes étudiants porteurs de ces projets très prometteurs. Nous sommes disposés à les accompagner sur le plan matériel, financier et logistique pour leur faciliter le déploiement effectif de leur projet »

Avec en lisse 7 projets entrepreneuriaux innovants et inclusifs, la journée s’est clôturée par une cérémonie de remise des prix. Trois groupes d’étudiants se sont vu décerner les prix des projets les plus prometteurs et les mieux adaptés aux provinces du sud.

Le premier prix a été attribué au projet « Atticool » et à son mentor Menara Holding. Celui-ci propose une alternative écologique au réfrigérateur. Conçu à base de céramique, le réfrigérateur Atticool est destiné aux habitants des douars isolés non rattachés au réseau électrique ainsi qu’aux consommateurs soucieux de réduire leur facture énergétique.Le groupe vainqueur bénéficieraainsi d’une formation certifiée en entreprenariat à l’ESSEC Business School à Rabat d’une durée de 2 Mois. Mohamed Atti, team leader du projet se réjouit« Je suis très honoré d’avoir reçu ce prix. Je considère cette distinction comme un palier franchi qui me permettra de valoriser mon projet dans les régions du Sud, mais aussi au niveau national et international »

Le projet« Solar Hope », mentoré par Pr Fouad Amraoui, Professeur hydrogéologue à la Faculté des Sciences à l’Université Hassan II, a remporté le deuxième prix. Spécialisé dans le photovoltaïque, ces jeunes startupeurs proposent d’équiper les maisons des zones rurales des régions du sud de panneaux photovoltaïques. Le groupe d’étudiant bénéficiera d’un stage de 6 mois en entreprise.

Enfin, le troisième prix revient au microprojet« Biogaz », mentoré par Pr Faouziya Haissen, Professeur universitaire à la Faculté des Sciences Ben Msik. Ce dernier est à l’initiative d’un systèmepersonnaliséde valorisation et de transformation énergétique des déchets solides et liquides. Il bénéficiera d’une session de coaching professionnelle d’une journée au sein du cabinet Artegis.

M. Hatim Benjelloun – Radius, M. Jean-Charles Damblin – Menara Holding, M. Mohamed Atti et Mme Imane Eddaguig

Des certificats de réussite ont également été décernés aux autres porteurs de projets, à savoir « Pimpmywheels », « Izdig », « Pétrochimie des plantes »et « Micro Grid » qui n’ont pas démérité.

  1. Hatim Benjelloun, fondateur du Think Tank Radius et président du Jury, a réaffirmé« Nous avons enregistré un réel engouement de la part des étudiants. Nous sommes heureux de constater l’intérêt que porte la jeunesse marocaine aux régions du Sud. Je suis également fier de constater le nombre important d’étudiants ouverts à la libre-entreprise. Nous avons la responsabilité de les aider, les soutenir et les accompagner »

Open Mind Initiative confirme sa volonté d’accompagner l’émergence des régions du sud et d’inspirer la jeunesse pour se lancer dans l’entreprenariat, notamment en faisant appel à l’expertise des partenaires du projet tels que le MASEN, Holmarcom, Menara Holding et la RAM, mais aussi grâce au soutien effectif des trois Conseil régionaux de Laâyoune-Sakia-El-Hamra, Dakhla-Boujdour et Guelmim-Oued-Noun.

Pour rappel, OMI est un concours universitaire invitant des groupes d’étudiants à soumettre des micro-projets entrepreneuriaux pour le développement des Provinces du Sud. Développé et organisé par le Think Tank privé Radius, OMI est mené sous l’égide des conseils régionaux de Laâyoune-Sakia-El-Hamra, Dakhla-Boujdour et Guelmim-Oued-Noun.

L’ambition de ce concours d’insuffler une perception renouvelée, solidaire et constructive pour les régions du Sud, mais aussi soutenir l’implication de la jeune génération marocaine dans sa volonté de contribuer au développement et au renouveau du Royaume.

Share.

Leave A Reply