Art déco.. Casablanca vue d’en haut…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Art First Galerie présente la première exposition individuelle de l’artiste photographe Adnane Zemmama, « Casablanca vue d’en haut », du 12 mai au 12 juin. La Fondation BMCI accompagne Art First dans la réalisation de cette exposition. Le bâtiment du siège social de la BMCI, situé en plein cœur de la Place des Nations Unies, fait partie intégrante du paysage architectural Art Déco de la ville blanche, et de ce fait l’artiste a réalisé depuis 2020, une série de clichés remarquables de cette bâtisse et d’autres lieux emblématiques, en plein cœur de l’ancien Casablanca. Né en 1992 à Casablanca et installé à Marrakech depuis 2012, Adnane Zemmama est un photographe marocain, lauréat de l’ESAV en design graphique. Ce dernier affirme que son projet a commencé en 2020 durant le confinement. « Lors d’une tournée dans le centre-ville de Casablanca, j’ai eu l’opportunité de monter sur le toit d’un premier immeuble. À partir de cet instant, je vis Casablanca autrement… Je contemplais la grandeur de Dar El Beida avec ses bâtiments art déco qui surplombaient le centre-ville. J’admirais un véritable musée à ciel ouvert. J’ai alors compris qu’il fallait partir à la recherche des plus grands immeubles de la ville et rendre hommage au patrimoine architectural Casablancais », précise-t-il. Le photographe a passé plusieurs années à développer sa passion pour la photographie dans le domaine de l’automobile et de l’architecture. Autodidacte, il est davantage sensible aux clichés en noir et blanc pour leur coté intemporel, dit-il. Cette série photographique revisite Casablanca autrement et donne l’opportunité de vivre et d’explorer la diversité architecturale et urbaine de la métropole marocaine. « La série photographique « Casablanca vue d’en haut » a un double intérêt. Artistique afin de sublimer une métropole pas comme les autres, et citoyen dans un but de sensibilisation à un patrimoine architectural en péril qu’on se doit tous se préserver : citoyens, institutions privées et publiques », affirme Selma Naguib, Commissaire de l’exposition et Co-Fondatrice de Art First Galerie.

 

Share.

Leave A Reply