COVID-19.. Nous vivons des heurs terrifiantes et la situation risque encore d’empirer

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Si le coronavirus déferle sur certains pays parmi les plus pauvres du mondedes MILLIONS de personnes pourraient mourir en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.

Des femmes et des hommes entassés dans des bidonvilles, des hôpitaux bondés, aucune aide pour les plus pauvres… Dans beaucoup de pays, les gens ne peuvent tout simplement pas se permettre de rester chez eux ou de payer les soins essentiels dont ils auraient besoin!

Les dirigeants du G20 se réunissent aujourd’hui pour trouver une solution internationale à cette crise. Les experts leur demandent de soulager la dette des pays les plus pauvres du monde, leur permettant ainsi d’utiliser ces ressources précieuses pour sauver des vies. Voilà exactement ce qu’il faut faire et c’est à nous d’obliger nos dirigeants à prendre cette décision!

Rejoignez cet appel mondial pour contenir la catastrophe du coronavirus — lorsque nous serons un million à avoir signé, nous ferons paraître notre appel dans les plus grands journaux. Signez maintenant!

Dans le monde entier, les pays pauvres sont accablés par des milliards de dollars de dette qu’ils doivent payer aux pays riches et à des institutions comme le Fond monétaire international. Mais en ce moment, le plus logique serait qu’ils injectent cet argent dans leur système de santé et auprès de leur population pour l’aider à rester confinée, afin de stopper l’avancée du virus.

Le Pakistan et l’Éthiopie ont déjà demandé un allègement de dette et la Banque Mondiale elle-même a demandé aux dirigeants du G20 de soulager la dette des pays les plus pauvres du monde afin qu’il puissent utiliser leurs précieuses ressources contre la pandémie de coronavirus.

Cela a déjà été fait dans le passé, mais il a fallu un énorme pression de l’opinion publique. En 2005,  les ministres des finances du G8 ont annulé la dette des 18 pays les plus endettés du monde pour un total de 40 milliards de dollars! Et après l’épidémie d’Ebola, le FMI a annulé 100 millions de dollars de dette pour les pays les plus durement touchés.

Faisons entendre un appel retentissant avant qu’il ne soit trop tard! Nous vivons une crise internationale et nous ne la résoudrons qu’à condition que partout dans le monde, les pays parviennent à contenir le virus. Signez maintenant pour demander aux dirigeants du G20 d’annuler la dette et de sauver des vies sans perdre une minute!
De tragédies peuvent naître les plus belles opportunités, mais seulement si nous nous serrons les coudes. Après la Seconde guerre mondiale, les grandes puissances ont annulé la plupart des dettes de l’Allemagne et les Nations unies ont été créées pour maintenir la paix dans le monde. Nous pouvons faire émerger quelque chose de visionnaire de cette crise, mais nous devons obliger nos dirigeants à se montrer à la hauteur et devenir les héros dont nous avons besoin. Faisons-le, ensemble.

Communiqué
Partager.

Votre commentaire