Masen, l’OFPPT et SENER lancent la deuxième édition du programme de formation NOOR III

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Apres le succès de la première édition du programme de formation du futur personnel des centrales NOOR II, le groupe d’ingénierie et de technologie SENER, en partenariat avec l´OFPPT et Masen, reconduit une deuxième édition du programme de formation, cette fois-ci pour la centrale NOOR III.

Cette deuxième édition s’inscrit dans le cadre des préparatifs au lancement de la phase d’exploitation de la centrale NOOR III. La formation se décline sur 2 mois et cible 60 étudiants. Dont le programme se divise en 15 modules, répartis sur 300 heures de théorie et de pratique.

Ce deuxième cycle offrira des découchais plus variés aux futurs lauréats, tels que des opérateurs de nettoyage de champs solaires, des opérateurs de terrain, des opérateurs de blocs de puissance et des techniciens de maintenance, à la fois mécaniques et électriques.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat signée entre SENER, Masen et l’OFPPT le 28 mars 2017 à Rabat pour la formation d’une centaine de jeunes de Ouarzazate, visant ainsi à renforcer l’industrie locale et les compétences du capital humain.Les candidats retenus à la formation recevront un certificat de formation en énergie solaire thermique.

 

 

Pour rappel, La première session de formation a permis de former 42 étudiants aux métiers liés à l’énergie solaire thermique à concentration (CSP). L’équipe de formateurs de l’OFPPT ont eux-mêmes été accompagnés, avant le lancement de la session de formation, par des experts SENER, contribuant ainsi à la création de nouvelles compétences et favorisant le transfert de savoir-faire sur les technologies thermo-solaires aux établissements de formation locaux.

Anas Raisuni, Directeur Général de SENER au Maroc, réaffirme : «Nous sommes très satisfaits des résultats de la formation, notamment de la capacité d’apprentissage rapide des participants.  Je suis ravi de constater, de manière effective, ce transfert de connaissances et de savoir-faire. Je suis ravi de pouvoir renouveler ce nouveau cycle de formation qui sera, sans aucun doute, tout aussi bénéfique pour la population locale que pour la centrale NOOR III. »

À travers cette initiative, MASEN confirme sa volonté de constituer un vivier de compétences dans les zones d’implantation de ses projets, en faisant appel à l’expertise de ses partenaires tels que SENER, mais aussi en étroite collaboration avec l’OFPPT qui cumule une longue expérience dans la formation spécialisée des jeunes.

A propos de SENER

 SENER est un groupe privé d’ingénierie et de technologie fondé en 1956. Il cherche à offrir à ses clients les solutions technologiques les plus avancées et jouit d’une reconnaissance internationale grâce à son indépendance et son engagement envers l’innovation et la qualité. SENER emploie près de 2500 professionnels en Algérie, en Argentine, au Brésil, au Chili, en Chine, en Colombie, en Inde, au Japon, au Mexique, au Maroc, en Pologne, au Portugal, en Afrique du Sud, en Corée du Sud, aux Emirats Arabes Unis, Le Royaume-Uni et les États-Unis. Le chiffre d’affaires du groupe dépasse les907 milliard d’euros (données 2016).

SENER s’engage dans les activités spécifiques de l’Ingénierie et de la Construction. Elle détient également des participations industrielles dans des entreprises impliquées dans l’aéronautique, ainsi que dans l’énergie et l’environnement. La division Ingénierie et construction de SENER est devenue l’une des sociétés de référence au monde dans les secteurs de l’aérospatiale, de l’infrastructure et des transports, de l’énergie, du pétrole et du gaz et du génie marin.

Share.

Leave A Reply