Laissant une passerelle béton menacée d’effondrement.. Doka quitte le Maroc

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Du jour au lendemain et sans préavis, le nouveau management de Doka Maroc a décidé de mettre fin à leurs opérations au Maroc. En laissant une passerelle béton sur l autoroute urbaine de Casablanca menacé d’effondrement

Suite à un sinistre sur la passerelle béton pour piétons N°8 sur l’autoroute urbaine A1 à Casablanca début de l’année 2016, les autorités de la ville ont contacté la société Doka Maroc à travers son responsable pour une intervention urgente dans le but de préserver l’intégrité’ de l’ouvrage. 

Le diagnostic technique des experts de Doka Maroc converge vers le déploiement d’un étaiement tour de haute performance avec répartiteurs de charge et vérins mécanique (décintreur). 

Ainsi, les autorités de la ville ont procédé à la supervision de l’application de cette solution qui demeure propriété de Doka Maroc en location, supervision et maintenance : on parle d’une solution temporaire avec une rémunération de presque 119000,00 Dh par mois.

Mais depuis Novembre dernier Doka Maroc n’a effectué aucun contrôle ou travaux sur la passerelle à cause de la décision des managers de la société de plier bagage et quitter le Maroc.

Ainsi, Ce début de semaine, Monsieur Yves Aimé Van Depute et Madame Comny Mielenz DRH Doka Moyen orient et Afrique ont réuni le personnel pour annoncer la fin imminente des opérations de Doka Maroc, nous a annoncé Monsieur Saad Charkioui, Ex directeur General et gérant de Doka Maroc. 

Malgré que la dite société a fait multiplié son chiffre d’affaire de 300% entre 2014 et 2016 suite à une stratégie commercial tracée par l’ancien management (la location, les services d’ingénierie, la vente du matériel deuxième main en plus de la vente du matériel  neuf. 

Alors, les questions suivantes se posent:

Est-ce que Doka Maroc ont averti les autorités de la ville de leur départ ?

Est-ce qu’ils ont désigné une autre entreprise pour faire le suivi de cet ouvrage ?

Sur ce, M. Saad CHARKIOUI, Ingénieur d’Etat Génie Civil Spécialité « Bâtiments Ponts et Chaussées » Gérant de Doka Maroc Jusqu’au Novembre 2017 et gérant actuel de l’entreprise Valotech, a pris l’initiative d’envoyer une lettre à Monsieur le Ministre de l’intérieur. 

 

NB : L’intégrité de cette lettre sera diffusée ultérieurement.

Share.

Leave A Reply