L’impact de la technologie et du digital sur le secteur du transport et de la logistique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le secteur du transport est confronté à des transformations et des innovations majeures. Les nouvelles technologies au service de l’amélioration de l’entreprise bouleversent les modèles traditionnels. Les incertitudes économiques complexifient les investissements structurels.

Toutefois, l’impact de la logistique est difficilement quantifiable, car dilué au sein de l’économie. Le transport et la logistique deviennent une commodité faiblement valorisée mais qui remplit un rôle majeur en termes d’excellence opérationnelle des industriels et des distributeurs.

Pour rappel, le secteur du transport absorbe 34% de la consommation nationale de l’énergie et emploie 10% de la population active urbaine. Il représente 6% du PIB et 9% de la valeur ajoutée du secteur tertiaire au Maroc. Le moyen routier au Maroc est dominant dans le transport intérieur. Il emploie 80% de la main-d’œuvre et assure 90% de la mobilité des personnes et 75% des flux des marchandises (hors phosphate).

Par ailleurs, l’impression 3D tend à modifier significativement la nature des marchandises transportées. Il est estimé qu’environ 40% du fret aérien et maritime conteneurisé serait ainsi menacé par l’impression 3D. Le lieu de production des marchandises est ainsi rapproché du client final. Les volumes de marchandises à transporter, telles que les pièces détachées, les chaussures, les jouets ou autres équipements électroniques pourraient être substantiellement réduits, voire éliminés.

Le développement du e-commerce bouleverse également le secteur. Les consommateurs exigeants ont intégré le fait que le coût du transport soit réduit voire gratuit, que les retours de marchandises se fassent à moindres frais, etc. De même, le transport doit être de plus en plus rapide et les livraisons proches des domiciles des consommateurs. La logistique des retours, dite «reverse logistic», ou encore la livraison en J+1 sont autant d’enjeux stratégiques qui modifient profondément les organisations logistiques. Certains groupes ré-internalisent ces fonctions afin d’en maîtriser la parfaite exécution.

 

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire