La métropole submergée par les eaux à cause des fortes précipitations

Pinterest LinkedIn Tumblr +

 Chaque fois que le Maroc subit des pluies abondantes, les rues et les grandes artères des villes se retrouvent inondées. Et à chaque fois, on nous annonce que ces précipitations étaient «surprenantes» et qu’on va préparer un plan pour éviter que cela se reproduise…

Ainsi lors du match qui a opposé le Wydad de Casablanca au club tunisien de l’Étoile sportive du Sahel, une conduite d’eau a explosé dans la tribune d’honneur du Complexe Mohammed V, inondant les gradins où les supporters ont finalement suivi le match debout, rapporte Assabah du 29 octobre.

 

Selon Assabah, la fragilité des infrastructures du stade mise à nu par les fortes pluies laisse perplexe, d’autant plus que l’enceinte a connu des travaux qui ont duré des mois. Et de poursuivre que la société chargée de l’entretien de la pelouse avait demandé la fermeture du stade pendant quelques semaines le temps de faire reposer la surface.

D’autre part, ces fortes précipitations ont rendu la circulation infernale, dans presque toutes les villes comme Salé, Tanger, Tétouan…

A Casablanca : l’autoroute urbaine a été inondée au niveau de Richbond, ce qui a provoqué un blocage total de la circulation pour les voitures. La corniche de AïnDiab a été également submergée par les eaux, rapporte le Site Info dans son édition du 30 octobre. «Les canalisations sont bouchées à chaque intempérie. Nous sommes trempés de partout à chaque fois qu’une voiture passe pas loin de nous», a déclaré un jeune homme, cité par le Site Info. «Depuis la réparation des conduites d’assainissement, la situation s’est améliorée», indique un autre citoyen. En raison des fortes précipitations et de zones inondées, notamment en centre-ville, «le trafic est arrêté sur toute la ligne», avait annoncé Casa Tramway.

Pour rappel, de fortes pluies parfois orageuses (30 à 40 mm) étaient attendues le mardi de 11h00 à 18h00 dans les villes de Chefchaouen, Fahs-Anjra, Kénitra, Larache, Ouazzane, Taounate, Tanger-Assilah, Tétouan, Rabat-Salé, Skhirate-Témara, Casablanca, Médiouna et Mohammedia. C’est ce qu’avait indiqué la météo nationale. Et d’ajouter que de fortes rafales de vent et fortes pluies parfois orageuses avec chutes de neige et temps froid sont prévues du mardi 30 octobre au jeudi 1er novembre dans plusieurs villes du Royaume.

Soulignons que la société de développement local (SDL) a tenu à informer «régulièrement» les usagers «de l’évolution de cette perturbation». «Nous ne manquerons pas de vous aviser dès que la reprise du trafic sera possible», a-t-elle précisé.

Les questions qui se posent :

Ces pluies torrentielles qui ont inondé l’autoroute urbaine n’auront-elles pas d’influence sur les ouvrages d’art ainsi que la chaussée ?

Quelle est l’assurance du système qualité des infrastructures ?

Qui fait le contrôle et la maintenance régulière de ces ouvrages d’art ?

 

Share.

Leave A Reply