Le Siagra abrite la Journée nationale de collecte et de ramassage des vieux papiers et cartons

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Salon international du numérique de l’art graphique et de l’emballage (Siagra), qui se tiendra du 1er au 4 novembre à Casablanca, abrite cette année la Journée nationale de collecte et de ramassage des vieux papiers et cartons.  Cette journée verra la participation de personnalités et d’institutionnels afin de débattre des problématiques liées à l’écosystème papier carton au Maroc.

Le Siagra, qui fête cette année ses 10 ans, pose au cœur du débat le rôle de l’industrie dans la réussite du programme national «Zero Mika», indique un communiqué des organisateurs.

Ces derniers soulignent que beaucoup de nouveautés sur le volet exposition sont aussi prévues, où le visiteur aura l’occasion de s’enquérir des dernières innovations et de découvrir les tendances en matière d’arts graphiques exposés au pavillon impression.

Depuis 1999, le Siagra confirme sa position de première plateforme de l’industrie au Maroc, indique la même source, ajoutant qu’en véritable levier de développement des métiers de l’impression et de l’emballage, le Salon permet aux professionnels du secteur d’échanger et de partager leur savoir-faire en présence de grandes marques et de professionnels de renom pour la découverte des dernières tendances. Cette manifestation dispose d’une place de choix, confirmée notamment par la confiance des professionnels du secteur représentés par la Fédération des industries forestières, des arts graphiques et de l’emballage et les associations qui y sont affiliées, conclut le communiqué.

Au Maroc, la consommation du papier est autour de 20 kg par an et par habitant, dont 8,5 kg par an habitant pour le carton ondulé. Cette consommation est de l’ordre de 650.000 tonnes par an avec un taux de ramassage ne dépassant pas les 30% actuellement. Il y a donc un grand gisement à exploiter au Maroc. Le ramassage des vieux papiers et cartons est un écosystème de l’industrie de recyclage du papier et du carton. Le devenir de cette filière dépend de la survie de l’industrie de recyclage du papier et carton au Maroc.

Share.

Leave A Reply