Forum régional africain sur le développement durable.. Le Maroc élu rapporteur de la 6e session

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Maroc a été élu rapporteur de la 6e session du forum régional africain sur le développement durable, qui s’est ouverte ce mardi à Victoria Falls (Zimbabwe). La présidence du bureau est assurée par le Zimbabwe, alors que le poste de premier vice-président est revenu à la République Démocratique du Congo (RDC).

Tenue sous le thème : « 2020-2030 : une décennie pour créer une Afrique transformée et prospère dans le cadre du Programme 2030 et du Programme 2063 », cette session se fixe comme objectif d’assurer un suivi des progrès réalisés sur la voie de la réalisation des objectifs du développement durable en Afrique. Cette session se veut aussi une plateforme orientée vers l’action en appui aux efforts des pays africains en matière de développement.

Le forum vise aussi à faciliter l’apprentissage et faire avancer des solutions et des actions transformatrices pour accélérer la mise en œuvre de ces objectifs et ceux de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA).

Le forum s’est imposé comme mécanisme intergouvernemental et multipartite qui se réunit chaque année à l’initiative de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) en collaboration avec la Commission de l’UA, la Banque africaine de développement et le système des Nations Unies en vue d’examiner les progrès, partager les expériences et les enseignements tirés et enfin de dégager un consensus sur les recommandations pour accélérer la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’UA.

S’exprimant à l’ouverture du forum, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, a réaffirmé l’engagement du Maroc en faveur du développement de l’Afrique.

Le Maroc a fait de la coopération Sud-Sud un vecteur de l’émergence d’une Afrique nouvelle, confiante en ses potentialités et ouverte sur l’avenir, a dit El Ouafi.

Elle a, dans ce contexte, rappelé le développement par le Royaume d’un véritable modèle innovant de coopération Sud-Sud qui se fonde, a-t-elle dit, sur l’échange de connaissances, de compétences, d’expertises et de ressources, tout en associant l’ensemble des sous-régions du continent et des secteurs pertinents.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires