Embouchure d’Oum Rbiaa.. Environ 15.000 m3 de sédiments dégagés dans les opérations entreprises en juin

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les opérations de dégagement des sédiments autour des deux rives de l’embouchure de l’Oued Oum Rbiaa, entreprises en juin dernier, ont permis de dégager une quantité estimative de 15.000 m3, a souligné, vendredi, le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

Dans un communiqué «suite à la publication par certains médias des informations non précises à propos de la fermeture de l’embouchure d’Oum Rbiaa», à Azemmour (province d’El Jadida), à cause de l’accumulation des sédiments et son accentuation par la sécheresse de cette année, le ministère affirme que ses services provinciaux ont entrepris, le 11 juin dernier, pour une durée de 32 jours, des opérations de dégagement des sédiments autour des deux rives de l’embouchure de l’Oued afin de résoudre la problématique et réduire les impacts négatifs environnementaux.

Cette opération, qui a été réalisée par les moyens humains et matériels propres du ministère, a coûté 600.000 dirhams et a permis le dégagement d’une quantité estimative de 15.000 m3 de sédiments, sera élargie au cours du mois de septembre en vue d’améliorer l’élargissement de ladite embouchure, a fait savoir le communiqué.

En parallèle à ces actions importantes, le ministère indique qu’il est actuellement en cours d’étudier et d’analyser le comportement hydro-sédimentaire de ladite embouchure dans son état actuel et futur, vu les situations de sécheresse que connaissent plusieurs zones et régions du Royaume, et procédera ensuite à la proposition de solutions définitives à mettre en place pour permettre l’écoulement normal des eaux de l’Oued vers la mer.

Le ministère explique que la question de l’embouchure du fleuve est importante, sur laquelle il n’y a pas de désaccord, mais les odeurs désagréables qui proviennent du drainage des eaux usées sans traitement et de la saleté dans le lit du fleuve, dont se plaignent les riverains, font partie du problème, ce qui nécessite un traitement sérieux par les services responsables dans les plus brefs délais.

J. O

Partager.

Votre commentaire