Mon chantier est-il sécurisé?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Formidable ! Le risque zéro n’existe point. Sur un chantier de construction, même en prenant toutes les précautions requises, il est toujours un risque de voir survenir des accidents de travail ou des dommages à autrui ou à ses biens. C’est inévitable aussi, toutes proportions gardées, dans ce sens où la prévention, bien entendu, finit tout de même par minimiser les dégâts, les cantonnant dans la rubrique des pertes matérielles et non pas humaines.

La prise de conscience des professionnels du bâtiment et des travaux publics (BTP) grandit progressivement. L’importance de souscrire à des assurances telles que notamment la « Tous risques chantier » et la « Responsabilité civile Décennale », est ressentie comme un impératif par les intervenants dans ce secteur.

Quand bien même elles demeurent, pour l’heure, facultatives, les professionnels y souscrivent, chaque jour un peu plus. Et ce n’est qu’une question de temps pour qu’elles deviennent obligatoires.

Une culture est en train de se propager, tel un virus : La maîtrise de la sécurité est un enjeu majeur, autant économique que social. Car au-delà des pertes financières, il va de l’image d’une entreprise opérant dans le BTP.  La sécurité se présente dès lors comme un élément vital car les risques encourus pourraient avoir un effet d’anéantissement pour toute la structure.

Si nous sommes arrivés à ce stade, c’est grâce au rôle joué par la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance et la Direction des Assurances et de la Prévoyance sociale relevant du ministère des Finances. Que de chemin parcouru !

La cause commune, le ciment, qui unit les professionnels du BTP et ceux du secteur des assurances est la maîtrise des risques chantier dans le but d’asseoir les bases de bonnes pratiques, d’une éthique et d’une confiance envers les entreprises du secteur. C’est finalement un passage obligatoire vers un choix qui s’impose comme un préalable à une nouvelle époque fondée sur la perception que nos chantiers et nos constructions sont plus sûrs.

 

Partager.

Votre commentaire