Travaux de déviation des réseaux d’eau potable dans le cadre de la réalisation des lignes de BHNS de Casablanca

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des perturbations de service prévues à partir du 10 septembre dans certains quartiers de la ville

Dans le cadre des travaux de déviation des réseaux d’eau potable de la gestion déléguée impactés par la réalisation des lignes T4 du tramway et L5 du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), Lydec programme une opération d’envergure de basculement et de raccordement de 4 canalisations structurantes d’alimentation en eau potable se trouvant sur le tracé de ces futures lignes de transport en commun de Casablanca. Le basculement et le raccordement de ces canalisations de gros diamètre (allant jusqu’à 1 mètre – DN1000) pourraient engendrer une perturbation de l’alimentation en eau potable, pouvant aller jusqu’à la coupure, dans certains quartiers de la ville.

Classés comme prioritaires par Casa-Transport, le délégataire et l’autorité délégante, ces travaux sont prévus selon le planning suivant : Date des travaux Ligne Zone du chantier Diamètre de la canalisation à raccorder 9 septembre BHNS (L5) Boulevard Al Qods (Rond-point Al Moustaqbal) 80 cm – DN800 15 septembre Boulevard Al Qods (à côté de la pépinière, entre le pont ONCF et le rond-point Al Moustaqbal) 80 cm – DN800 23 septembre Boulevard Al Joulane 60 cm – DN600 30 septembre Tramway (T4) Intersection des boulevards Mohammed VI et Driss El Harti 1 m – DN1000 Pour la première opération, prévue le 9 septembre, les travaux de basculement et de raccordement ont démarré à 17h00 et devraient prendre fin le lendemain à 12h00.

L’impact de cette opération devrait être ressenti, vendredi 10 septembre, durant les heures de pointe (entre 9h00 et 12h00) notamment dans les secteurs suivants : Sidi El Khadir, Oulfa, Zoubir, Cité Essalam, Lotissement Jnane Ellouz, Errahma, Lisssafa, Riad Sofia et la résidence KLK.

Le nombre des clients concernés est estimé à 147.000 ménages. Ces mêmes quartiers seront également concernés par la 2ème opération prévue le 15 septembre prochain, comme elle représente la continuité de la première opération entamée le 9 septembre. Pour mener à bien ces opérations d’envergure de basculement et de raccordement des conduites au réseau d’eau potable, réduire leurs délais et en limiter l’impact sur les clients, Lydec a mis en place un ensemble d’actions opérationnelles ainsi qu’un dispositif de communication envers les clients concernés.

Afin de réduire la durée des travaux et d’en limiter l’impact sur les clients, le délégataire casablancais a mobilisé, pour la première opération de raccordement, programmée les 9 et 10 septembre, les équipes et les moyens d’intervention suivants : • Moyens humains : 70 agents dont des cadres et des opérateurs d’intervention spécialisés dans le raccordement des réseaux ; • Moyens matériels : 8 pompes à eau, 8 meuleuses d’angle, 8 projecteurs, 7 véhicules dont 4 camions, 6 groupes électrogènes, 6 fourgons et fourgonnettes, 4 postes de soudure, 3 compresseurs mécaniques, 2 engins de terrassement et 2 grues.

Lydec a, en effet, engagé en amont tous les travaux préparatoires pour limiter la durée de perturbation du service : manœuvres d’exploitation, remplissage des réservoirs d’eau, suivi des consignes de pression, réajustement des paramètres des stabilisateurs/réducteurs de pression. L’entreprise a également préparé, par anticipation, tout le matériel nécessaire au chantier de raccordement ainsi que les travaux de terrassements préliminaires. Par ailleurs, un plan de circulation a été validé avec les Services de la Police pour une meilleure organisation des déplacements aux alentours du chantier. Aussi, un dispositif central est mis en place au niveau de Lydec pour la conduite et le pilotage de l’ensemble des opérations.

 

Kh.Fakhir

Partager.

Votre commentaire