Electricité.. L’UAE passe à la vitesse supérieure

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et Président de l’Union Arabe de l’Electricité (UAE), a présidé les 7 et 8 septembre courant, la 55ème session du Conseil d’Administration et une réunion extraordinaire de l’Assemblée Générale de l’Union.

Ces réunions, tenues en mode virtuel, ont constitué une opportunité pour les membres de l’UAE d’échanger autour des avancées des travaux de restructuration et de modernisation de l’Union, indique l’ONEE dans un communiqué, précisant que sous la présidence du Royaume, l’UAE est passée à la vitesse supérieure pour la concrétisation d’un nouveau modèle de développement.

Ces travaux de restructuration et de modernisation de l’Union s’inscrivent dans la continuité de l’ambitieuse feuille de route mise en place par le Directeur Général de l’ONEE depuis que ce dernier a été porté à la Présidence de l’UAE en décembre 2018, rappelle le communiqué.

L’objectif de cette feuille de route est de construire une vision commune du marché arabe de l’électricité et permettre à l’UAE de renforcer son rôle dans le secteur mondial de l’énergie, souligne la même source.

Pour atteindre ses objectifs, l’UAE s’est attelé à la préparation d’un plan stratégique qui trace les missions, étapes et démarches à entreprendre. Le but étant le développement et l’amélioration des performances, la maîtrise des ressources et l’efficience, relève l’ONEE, ajoutant que l’ensemble de ces défis à relever par l’UAE sont d’autant plus ambitieux eu égard aux conditions difficiles liées à la pandémie sanitaire au niveau mondial.

« En effet, la pandémie qui a également impacté le secteur de l’électricité, a poussé les entreprises à prendre de nouvelles mesures et innover pour continuer à assurer la continuité d’approvisionnement dans les meilleures conditions tout en appliquant des mesures de précaution pour protéger la sécurité des clients et des utilisateurs », fait remarquer la même source.

Ces rencontres ont connu la participation des Directeurs Généraux d’une vingtaine de compagnies arabes de l’électricité, membres de l’UAE. Elles ont été aussi l’occasion d’inviter tous les membres ainsi que leurs partenaires à participer à la prochaine Conférence Générale de l’Union, qui se tiendra du 20 au 22 mars à Doha au Qatar, fait savoir la même source.

Il s’agit d’un événement très attendu dans le secteur, qui rassemblera des conférenciers et personnalités de renom qui débattront de la thématique: « Vers une vision commune pour un avenir prometteur pour l’électricité dans le Monde Arabe ». Une exposition sera organisée en marge et sera l’occasion pour les partenaires d’exposer leurs savoir-faire.

Créée en 1987, l’UAE compte parmi ses membres la majorité des entreprises électriques des pays arabes. Basée à Amman en Jordanie, l’UAE a pour mission principale le renforcement et le développement du secteur électrique dans les domaines de la production, du transport et de la distribution. L’UAE coordonne également les centres d’intérêt des pays membres et joue un rôle de facilitateur des échanges et actions de coopération entre eux.

L’Union compte 19 pays membres à savoir, l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Palestine, le Qatar, le Soudan, le Sultanat d’Oman, la Syrie, la Tunisie et le Yémen.

Les travaux de l’UAE sont menés par 6 commissions chargées de la planification, de la coordination d’exploitation des interconnexions arabes, des énergies renouvelables, de l’ingénierie et production, des ressources humaines et de la distribution.

Partager.

Votre commentaire