Sécurité routière.. Le Maroc installe quelque 500 radars sur les routes d’ici la fin de l’année

Pinterest LinkedIn Tumblr +

D’ici la fin de l’année 2019, le Maroc procédera à l’installation de quelque 500 appareils. La révélation est de la présidence du ministère public à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière, célébrée lundi 18 février au Royaume.

Lors d’une rencontre consacrée au traitement électronique des infractions autoroutières liées à l’excès de vitesse, le responsable a indiqué que le nombre d’infractions dans les tribunaux du Maroc a atteint 1,44 million l’année dernière. Et d’ajouter qu’il s’agit, dans la majorité des cas, d’infractions pour excès de vitesse.

Pour tenter d’y mettre fin, le nombre de radars fixes va être multiplié par 5 cette année. Ce nombre, qui se chiffre à 140 aujourd’hui, passe à 640 d’ici la fin de l’année, soit 500 radars fixes supplémentaires, a-t-il précisé.

En plus de ces nouveaux radars, il est également prévu de généraliser le mode de traitement électronique de ces infractions avec comme principal objectif de soulager le parquet, selon lequel une bonne partie des infractions commises par les automobilistes ne fait pas l’objet de suite.

Outre ces nouveaux radars, il est également prévu de généraliser le mode de traitement électronique de ces infractions avec comme principal objectif de soulager le parquet, selon lequel une bonne partie des infractions commises par les automobilistes ne fait pas l’objet de suite.

Pour rappel, le ministère de l’Équipement et du Transport avait annoncé, il y a deux ans, le lancement d’un service de SMS sur les infractions enregistrées par les radars fixes. Ce service gratuit fait partie des fonctionnalités proposées par l’application lancée au même moment par le gouvernement et qui a pour objectif de «renforcer la sécurité routière».

 

Share.

Leave A Reply