Sécurisation des engins sous lignes à très haute tension sur le chantier de Gagny avec Sefi-Intrafor

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Mise à l’honneur d’un chantier Sefi-Intrafor à Gagny dans le département de la Seine-Saint-Denis (93).
Dans le cadre des JO 2024, CAD.42 est récemment intervenu sur le chantier de Sefi-Intrafor à Gagny dans le département de la Seine-Saint-Denis (93). Ce chantier consiste en la réalisation d’un bassin de rétention des eaux pluviales dans un site marqué par la présence de lignes à très haute tension de 225 OOO volts qui sont, au plus bas, à 10 mètres du sol. Il a fallu instaurer des barrières virtuelles de sécurité par rapport à la position des câbles.
Le système RTK.42 de CAD.42 est mis en œuvre pour aider les grutiers à respecter les fuseaux de sécurité instaurés.
Contexte
Le risque qui se présente sur ce chantier est la présence des lignes HT et de grues pouvant mesurer jusqu’à 17 mètres de hauteur servant à l’excavation du sol afin de réaliser une paroi moulée en profondeur.
La difficulté pour ces machines va être le manque de hauteur puisqu’elles se situent en dessous des lignes dont le point le plus bas est à 10 mètres du sol. L’enjeu est donc de s’assurer que les engins respectent les zones limites de sécurité.
La solution CAD.42 mise en place
CAD.42 est alors intervenu afin d’intégrer la solution RTK.42 sur le chantier. L’optimisation de la productivité et de la sécurité est passée par la création de différents fuseaux ou barrières virtuelles 3D.
Les zones d’alerte ou d’informations ont été composées de :
Un fuseau de sécurité de 5 mètres où il est interdit de pénétrer, 5 fuseaux d’alerte et d’arrêt espacés de 50 centimètres, 2 zones distinctes, une contrôlée et une libre.
Ces fuseaux permettent d’assurer la sécurité et d’établir une mise en place définitive avant de pouvoir travailler sur l’intégralité du chantier.
Pour ce faire, le capteur RTK.42 a été installé sur les têtes de flèche des grues mobiles et de forage. Son capteur GPS centimétrique a permis de vérifier la position des engins équipés par rapport aux fuseaux de manière précise. La donnée remonte en temps réel dans la plateforme web de CAD.42 qui va analyser pour alerter, à la fois les grutiers via une tablette en cabine mais aussi l’encadrement par texto ou email. La plateforme permet d’historiser l’ensemble des presqu’accidents pour analyse continue.
RTK.42 s’aimante sur la tête de flèche de la grue mobile. La hauteur absolue est calculée avec une précision centimétrique chaque seconde. L’autonomie en batterie d’une semaine permet une utilisation quotidienne et continue.
Principe de fonctionnement
La tablette informe le grutier lorsque la hauteur de la tête de flèche se rapproche des fuseaux de sécurité par un message vocal. A proximité immédiate du seuil, une alerte sonore remplace le message vocal pour signifier le danger immédiat. Un gyrosirène est monté sur chaque grue afin de prévenir les équipes au sol d’un danger. Toutes les alertes sont historisées et visualisables sur l’application en ligne Unifield.
Conclusion
“Le projet est réussi, nous ne sommes jamais rentrés dans les zones interdites. C’est primordial d’un point de vue sécurité. Côté production, nous étions conformes à nos prédictions initiales, tout s’est déroulé comme sur le papier. Dans un futur projet où il y aura des contraintes aériennes, nous avons une solution qui fonctionne.”

Share.

Leave A Reply