Prévisions de croissance : Le HCP reste le plus crédible

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce n’est pas la première fois que le Haut commissariat au plan (HCP) arrive à être le plus fiable dans les prévisions de croissance. Sur dernières années, l’institution a souvent livré de meilleures projections de croissance que le gouvernement, la Banque Mondiale et le Fonds monétaire international (FMI). En effet, depuis 2010, l’écart moyen entre ses prévisions et la croissance réellement enregistrée par le Maroc est 0,39 point au mois de janvier. Le gouvernement qui se fixe un objectif de croissance à atteindre lors de l’élaboration de la Loi de finances a réalisé, en moyenne, un écart de 0,76 point. Il s’agit du plus important écart avec celui du FMI (0,76). Quant à la Banque Mondiale, elle affiche un écart moyen de 0,59 point par rapport aux réalisations.

« Les écarts dans les prévisions sont parfois importants entre le HCP et les autres organismes, comme ce fut le cas notamment en 2016 ». À l’époque, le HCP tablait sur une croissance de 1,3 % contre 3 % pour le gouvernement, 3%pour FMI et 2,7% pour la Banque mondiale. La croissance s’est finalement située à 1,1%. Deux ans plutôt, les prévisions du HCP étaient de 2,4% contre 4,2%, 3,9% et 3,6% pour les autres projections, alors que le Maroc avait clôturé l’année avec une hausse 2,7% de son PIB. Globalement, le gouvernement a affiché des écarts plus élevés que le HCP 7 années sur 8, contre 6/8 pour le FMI et 4/8 pour la Banque mondiale.

Par L’Economiste

 

 

Share.

Leave A Reply