ONU Environnement.. Webinaire sur la gestion des déchets médicaux mercredi prochain à Nairobi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le bureau régional pour l’Afrique (ROA) d’ONU Environnement organise, mercredi 27 mai à Nairobi, le 1er Webinaire sur la gestion écologiquement rationnelle des déchets médicaux dans le contexte de la Covid-19, a-t-on appris vendredi auprès du bureau basé dans la capitale kényane.

Ce premier webinaire mettra en évidence les défis de la gestion des déchets issus des soins de santé dans le cadre du Covid-19 ainsi que le soutien apporté par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) dans ce cadre.

Les participants à ce webinaire introductif, organisé en collaboration avec les partenaires du bureau régional d’ONU environnement, auront l’occasion de partager les expériences et les besoins de leurs pays respectifs en matière de traitement des déchets médicaux.

Le webinaire sera dirigé par la Directrice et représentante régionale du bureau Afrique d’Onu Environnement, Juliette Biao, et le coordonnateur régional du sous-programme des produits chimiques, des déchets dangereux et de la qualité de l’air du ROA.

Le 25 mars dernier et alors que la pandémie de coronavirus (COVID-19) continue de se propager à travers le monde, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a diffusé certaines précautions à prendre et à mettre en place pour gérer le flux de déchets « à risque » pour la santé et l’environnement, rappelle-t-on.

En effet, au cours d’une pandémie d’une telle ampleur, la quantité de déchets médicaux et dangereux accroît de manière considérable. Il est donc nécessaire de mettre en place des moyens et des solutions afin de maîtriser ce flux de déchets, souligne l’ONU dans un communiqué, ajoutant qu’une mauvaise gestion de ces déchets pourrait entraîner des effets inattendus et conséquents sur la santé humaine et l’environnement.

« La manipulation et l’élimination définitive des déchets en toute sécurité sont donc des éléments essentiels pour une intervention efficace dans ce contexte d’urgence », souligne l’Onu, qui insiste sur une gestion efficace des déchets biomédicaux et de santé, qui commence par l’identification, la collecte, la séparation, le stockage, le transport et le traitement et finit par l’élimination adaptée de chaque déchet.

Durant cette période, il est également crucial de maîtriser la gestion des déchets ménagers. Les masques, les gants contaminés, les médicaments usagés ou périmés ne doivent pas être mélangés avec le reste des ordures ménagères, avertit l’ONU.

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires