Nezha El Ouafi.. relance le débat sur les «pollueurs payeurs»

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lors d’une conférence, mardi à Rabat, portant sur le traitement des déchets, suivie d’un atelier sur l’évolution du cadre législatif de l’environnement au Maroc, la secrétaire d’État chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, a déclaré que le prochain projet de loi de Finances sera probablement à forte connotation environnementale. Elle a souligné que le gouvernement voudrait bien introduire des indicateurs d’exemplarité de l’État en matière d’environnement dans le corps du PLF 2019.

Pour ce premier budget vert, il sera question de mettre l’accent sur l’efficacité énergétique pour une consommation rationnelle de l’électricité ainsi que pour des marchés publics «durables». La ministre a plaidé pour un nouveau cadre de gouvernance pour la gestion et le traitement des déchets insistant la nécessité désormais économique du recyclage. «L’idée est de donner un nouveau cycle de vie aux déchets ménagers et autres dans un cadre partenarial avec les communes et les régions», a-t-elle expliqué.

Share.

Leave A Reply