Maroc PME : Le nombre de projets d’investissement soutenus au cours de l’année écoulée atteint 152

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le nombre de projets d’investissement soutenus par l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (Maroc PME) au cours de l’année écoulée a atteint 152, en hausse de 58% par rapport à 2018.

Ces projets ont généré un investissement de 2,2 milliards de dirhams (MMDH), en augmentation de 29% par rapport à un an auparavant, indique Maroc PME dans un communiqué sanctionnant les travaux de son Conseil d’administration tenu jeudi sous la présidence du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Concernant l’appui en termes de conseil et assistance technique, le nombre de projets bénéficiaires a atteint 372 en 2019, en croissance de 12% par rapport à 2018, précise la même source.

Sur la période 2014-2020, l’Agence Maroc PME a accompagné 2.242 projets de croissance et de transformation des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) portant sur un investissement global de 10,65 MMDH et un engagement de 105.799 emplois, dont 54.515 directs. En matière d’accompagnement entrepreneurial, le nombre d’auto-entrepreneurs et porteurs de projets bénéficiaires a atteint 14.034.

Lors de ce conseil, M. Elalamy a salué le bilan positif de l’Agence au cours de l’année 2019, mettant en exergue la nécessité d’industrialiser le processus d’accompagnement pour en faire bénéficier le maximum de TPME.

En outre, le ministre a fait part de sa satisfaction de la bonne dynamique que l’Agence a affiché durant le premier semestre 2020, notamment en matière d’accompagnement des TPME industrielles dans la gestion des difficultés liées à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) et la préparation des plans de relance de leurs activités.

L’Agence a, en effet, mis en place des programmes ciblés adaptés à chacune des phases du covid-19. Il s’agit du lancement du programme Imtiaz Technologie Covid-19 pour encourager les investissements dans les équipements nécessaires pour faire face à la pandémie (Phase 1 – début de la crise), et d’une offre de conseil et d’expertise technique Covid-19 pour accompagner les TPME dans la gestion des difficultés induites par la pandémie et la préparation des plans de reprise de leurs activités (Phase 2 – reprise de l’activité).

La troisième phase, “relance”, a connu le lancement de la nouvelle génération de programmes d’accompagnement plus avantageux et mieux accessibles pour accompagner la relance.

Le Conseil d’administration a approuvé le plan d’action pluriannuel de l’Agence qui prévoit la reconfiguration et l’enrichissement des programmes d’accompagnement actuels, le lancement de nouveaux programmes, le renforcement de la couverture régionale de l’Agence et sa transformation digitale.

A. Q

Partager.

Votre commentaire