L’ONEE signe des conventions de financement pour l’eau potable avec une banque allemande

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la banque allemande Kreditanstalt fur Wiederaufbau (KfW) ont signé lundi des conventions de financement de programmes d’alimentation en eau potable d’un montant de 69,5 millions d’euros.

Selon un communiqué de l’ONEE, ces financements concernent le projet d’alimentation en eau potable (AEP) de Sidi Ifni et de sa zone littorale par dessalement d’eau de mer et de Tlat Lakhssas et la zone rurale avoisinante à partir du barrage Youssef ben Tachfine. Financé à hauteur de 30 millions d’euros, le projet permettra d’accompagner le développement socio-économique des villes et localités concernées tout en assurant une gestion intégrée des ressources en eau, le recours au dessalement d’eau de mer étant dicté par la limitation des ressources en eau conventionnelles.

Il s’agit également d’une convention relative au programme d’alimentation en eau potable des petits et moyens centres (composante 1-AEP de cinq centres), d’un montant de 27 millions d’euros, qui consiste à réaliser des mesures d’extension de cinq systèmes d’AEP déjà existants à travers notamment des mesures d’augmentation de la production, de pompage et de transport d’eau potable pour couvrir les besoins futurs des zones desservies (Kelâa des Sraghnas, Salé, Sidi Bettache, Berkane et Taounate), précise le communiqué.

Les deux parties ont aussi signé une convention portant sur le programme d’alimentation en eau potable des zones péri-urbaines relevant des centres de l’ONEE d’un montant de financement de 12,5 millions d’euros. Un programme qui cible environ 460 quartiers potentiels pour lesquels il est prévu des raccordements aux réseaux d’eau potable.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence du directeur général de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi, et du directeur du bureau de KfW au Maroc, Faschina Markus, ainsi que le chef de division secteur de l’eau pour l’Afrique du Nord, Jorg Dux.

Share.

Leave A Reply