Le PLF 2019 prévoit un taux de croissance de 3,2%

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La note de cadrage relative au projet de loi de finances (PLF-2019) un taux de croissance nationale de 3,2% et un déficit de 3% du Produit intérieur brut (PIB). Selon cette note, préparée par le Département du Chef du gouvernement, les secteurs non agricoles enregistreront une croissance de la valeur ajoutée de 3,7% contre 3,3% en 2018, sur l’hypothèse d’un prix du baril de pétrole à 68 dollars et d’une récolte céréalière à 70 millions de quintaux.

Pour alléger les charges sur le budget de l’Etat, l’année 2019 connaîtra la mise en place d’un nouveau mécanisme de financement des projets d’investissement programmés dans le cadre du budget général, indique la même source.

Basé sur le partenariat institutionnel, ce mécanisme participera au financement des projets d’infrastructures et à l’accompagnement des chantiers de développement dans les différentes stratégies sectorielles en vue d’en faire un levier pour drainer les investissements privés et ce, dans le cadre de la promotion du partenariat public-privé, précise la note de cadrage.

Share.

Leave A Reply