La Fondation Lydec conclut un partenariat avec l’AMCDD Casa-Settat

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Travailler sur la transition du territoire du Grand Casablanca vers une ville durable et intelligente. Tel est l’objectif d’un partenariat conclu entre la Fondation Lydec et l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD) Casa-Settat. En effet, Lydec a signé récemment deux nouvelles conventions de partenariat qui entrent dans le cadre de son programme d’actions 2018-2020 avec l’AMCDD Casa-Settat et la Fondation marocaine de l’étudiant.

Ce partenariat s’articule autour de la mobilisation des acteurs concernés à travers des actions de plaidoyer et la mise en place de projets démonstratifs.

La Fondation a aussi reconduit cinq autres partenariats avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre du Maroc (AESVT), l’Association Recherche-Action pour le développement durable (ARADD), l’association Espace point de départ (ESPOD) et Aquassistance Maroc, indique un communiqué de la Lydec, opérateur chargé de la distribution d’eau et d’électricité, services d’assainissement et d’éclairage public de Casablanca.

Pour rappel, le nouveau plan d’actions de la Fondation (2018-2020) comporte quatre axes fondamentaux : la consolidation de son positionnement dans son écosystème, la promotion de la Fondation à travers une communication de proximité adaptée à ses différentes parties prenantes, la mobilisation des collaborateurs de Lydec en faveur de la démarche d’engagement sociétal et le développement des projets sociétaux adaptés aux enjeux du développement durable du Grand Casablanca, pluridisciplinaires et multi-acteurs.

Selon la même source, ce programme vise à consolider le rayonnement de la Fondation dans la continuité de ses axes d’intervention et des partenariats structurants conclus pour la période 2015-2017, tout en renforçant son impact sociétal à travers le développement de nouveaux partenariats avec des acteurs de référence.

Ainsi dans le domaine de la protection de l’environnement, la Fondation a reconduit trois conventions avec l’AESVT portant sur la transition écologique avec pour objectif de promouvoir la préservation des écosystèmes et des ressources naturelles notamment hydriques et énergétiques, avec l’ARADD dans le domaine de l’acuponcture urbaine et des solutions alternatives et avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement en vue de mettre en place et d’élargir le programme «Plages Propres» à d’autres plages (Plage Lalla Meryem depuis 2003 et Nakhla en 2018).

 

Share.

Leave A Reply