La crise du Covid-19 au Maroc affecte des secteurs très sensibles

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Face à la multiplication des cas de contamination, tout le pays est mis en quarantaine. Les usines, les écoles, les lieux de divertissements et les places touristiques sont fermés. La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 affecte des secteurs sensibles tels que le secteur du BTP, du transport, le tourisme et le secteur industriel.

Le confinement a eu comme conséquence une baisse drastique des voyages touristiques au sein du pays (les transporteurs à tous les niveaux ont été affectés). Les Marocains étant confinés chez eux, un nombre limité de taxis et de bus sont en circulation, ce qui a causé un grand manque à gagner pour une certaine catégorie des professionnels.

Sur le plan touristique, plusieurs réservations ont été annulées puisque les voyages internationaux et même nationaux ont été suspendus. Les manifestations et les évènements qui accueillent des participants nationaux et internationaux ont été également. A titre illustratif, l’annulation du Salon International de l’Agriculture de Meknès (SIAM), qui contribue énormément à l’activité touristique et économique de toute la ville.

Le secteur industriel est également affecté par cette crise sanitaire. A cause de la fermeture des entreprises chinoises, des centaines d’entreprises internationales et marocaines se sont trouvées en rupture de stocks.

Afin d’accompagner les secteurs touchés au cours de la période de la crise, le gouvernement a appelé les compagnes d’assurances, les banques et les grandes entreprises à être plus fluides sur les délais de paiement de leurs sociétés clientes et à ne pas précipiter d’autres entreprises dans une situation précaire. Ces mesures prises ont pour but principal la protection de la vie des citoyens et le maintien de l’économie nationale.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires