Gabon.. La BAD accorde à Libreville un financement de plus 117 millions euros pour l’eau potable

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Banque africaine de développement (BAD) a paraphé accord de financement de 77 milliards de FCFA (plus 117 millions euros) au Gabon afin de réhabiliter 300 km de conduites du réseau d’eau potable de Libreville et sa périphérie, a indiqué, mardi, le représentant de la BAD au Gabon, Robert Masumbuko. L’accord de financement a été signé entre le représentant de la BAD et le ministre gabonais de l’Economie, Jean Marie Ogandaga.

Selon Robert Masumbuko, «ce protocole d’accord est relatif à la réhabilitation et l’extension de l’entièreté du réseau d’eau du grand Libreville. C’est une étape importante. C’est la dernière avant de lancer très prochainement les travaux. En effet, l’accès à l’eau potable dans Libreville a été une problématique que le gouvernement gabonais et la BAD ont mise comme projet prioritaire, car touchant directement la vie et le bien-être des populations».

Grâce à ce projet, le gouvernement et ses partenaires pourront faire passer le taux d’accès à l’eau potable de 25 à 85% en zone rurale et de 45 à 95% en zone urbaine, et le taux d’assainissement de 10 à 80% en zone rurale et de 32 à 80% en milieu urbain.

«Si vous regardez, partout où les populations s’installent, il y a un besoin en eau potable, c’est la raison pour laquelle le gouvernement a pris l’engagement ferme de réhabiliter 150 km de conduites d’eau potable, et d’en construire 150 autres. C’est un chantier énorme dont le but est de faire en sorte que le stress en eau que connaît la population gabonaise ne soit qu’un lointain souvenir dans quelques mois», a souligné M. Ogandaga.

Share.

Leave A Reply