Entretien avec M.Jamal Bouaichi,  spécialiste américain de l’Habitat et l’Urbanisme

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

‘‘ Le Maroc a un interet à offrir des logements à des prix abordables aux citoyens ’’

M.Ahmed Jamal Bouaichi est un Marocain résident aux Etats Unis d’Amérique. A son actif, une carrière académique et professionnelle de longue date dans le secteur de l’Habitat et l’Urbanisme aux Etat Unis d’Amérique. Dans ce pays, M. Bouaichi occupe le poste de Senior Advisor in Multifamily Housing. Dans cet entretien, il explique l’importance, voire l’urgence, de la mise en place d’un écosystème en mesure d’offrir aux Marocains des logement accessibles à des prix abordables. L’approche est certes difficile et compliquée, mais elle en vaut la chandelle.

BTP News : Face à des prix souvent inabordables, que peut-on faire pour garantir aux citoyens leur droit au logement ?

M.Jamal Bouaichi : Lorsque nous parlons de logements à des prix inabordables, nous devons les examiner à la fois du point de vue de l’achat et de la location. Une approche simple commence par une évaluation des besoins de logement des familles à faible revenu et du montant du financement qui pourrait être alloué annuellement à cette fin. Pour un pays émergent comme le Maroc, et comme je ne connais pas les progrès réalisés sur ce sujet, je demanderai que l’accent soit mis sur les besoins immédiats pour promouvoir et préserver l’accessibilité et surtout garantir la qualité des constructions des logements abordables sans exception.

Existe-t-il aujourd’hui un modèle plus ou moins rationnel en la matière ?

Alors que la population continue de croître, il est important pour le Maroc d’établir un plan stratégique transparent avec des paramètres clés pour évaluer les progrès réalisés. Le plan proposé ne pourrait pas se faire sans une analyse de la population totale ayant besoin de logements abordables pour l’achat ou la location. L’analyse doit saisir le lieu de résidence des familles, le revenu familial moyen, la taille de la famille et la situation financière actuelle. Il s’agit d’un domaine dans lequel vous pouvez exploiter certaines des données du recensement et vous assurer que votre plan couvre l’ensemble du pays; y compris les banlieues. Cette stratégie ne pourrait pas réussir sans l’implantation de nouvelles règles, réglementations et une transparence absolue pour garantir une mise en œuvre réussie.

Pour l’acquisition d’un toit ?

Pour l’achat d’une habitation, l’Etat  est invité à rendre le processus d’approbation moins strict que le produit conventionnel en termes de revenus, de crédit, de taux d’endettement et d’exiger un acompte moins élevé. En fait, s’il y a une possibilité, faites-le sans acompte pour pouvoir qualifier un grand nombre de familles à faible revenu. Pour les logements locatifs, il est d’abord important de prioriser les personnes handicapées, monoparentales avec enfants et les personnes âgées et d’effectuer le paiement du loyer en fonction du pourcentage du revenu du ménage; qui est de 30% aux États-Unis. Il est important ensuite, dans notre réflexion sur les logements abordables, de nous assurer de les construire à proximité des transports en commun pour faciliter à la population l’accès au travail, à l’école et aux services communautaires.

Pour un pays émergent comme le Maroc où les prix donnent souvent des frissons, comment faire face à ce phénomène de prix immobiliers exorbitants ?

Je suis fermement convaincu que le logement abordable devrait contribuer à un impact économique significatif au Maroc et aidera à relever plusieurs défis et à promouvoir la stabilité économique. Je crois qu’en réduisant la mobilité involontaire des résidents, que ce soit en raison de l’expulsion, de l’incapacité de payer le loyer ou du désir d’éviter des conditions de vie malsaines ou indésirables, l’accès à un logement abordable peut produire des avantages importants pour les familles à faible revenu au Maroc dans le sens de l’amélioration des services de la santé, la sécurité et l’école. Le développement de logements abordables pourrait également déclencher une activité économique grâce à l’emploi lié à la construction et à des emplois permanents axés sur l’achat par les consommateurs dans l’économie marocaine. En outre, l’accès à un logement abordable pourrait également améliorer la capacité d’un employeur à attirer et à retenir des employés et rester compétitif dans cette économie mondiale.

Que recommandez-vous sur ce registre ?

Je pense que si le Maroc souhaite relever les défis du logement abordable, je recommande vivement qu’il commence à élaborer des politiques et des programmes qui répondent aux besoins en matière de logement et qui appliquent des lois en matière de toit décent pour tous. Je comprends que cette initiative peut prendre des années avant de produire des résultats positifs, et je suis convaincu que les gains dans la construction et la promotion de logements abordables seront bien supérieurs au coût réel. En plus c’est fondamental pour la cohésion sociale.

Propos recueillis par

Khalid Fakhir

Partager.

Votre commentaire