Energies renouvelables en Afrique.. L’AEGF lance une tournée virtuelle de webinaires gratuits

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’African Energy Guarantee Facility (AEGF) lance une tournée virtuelle de webinaires gratuits permettant une meilleure compréhension des risques liés aux projets d’énergie renouvelable sur le continent, ainsi que des conversations portant sur les solutions d’atténuation des risques. Le premier webinaire aura lieu le jeudi 23 septembre.

La session sera axée sur le développement de projets énergétiques, du stade de la conception jusqu’à leur raccordement au réseau. Alors que la demande en énergie dans les économies africaines devrait presque doubler d’ici 2040 et que le potentiel de production d’énergie renouvelable est 1 000 fois plus élevé que la demande, seuls 2 GW sur près de 180 GW de cette nouvelle énergie renouvelable ont été produits sur le continent africain.

De toute évidence, cela ne suffit pas! Il est donc urgent de mettre en œuvre de nouvelles solutions pour améliorer cette situation au cours des deux prochaines décennies. La diminution des risques afférents et la promotion des investissements du secteur privé y joueront un rôle crucial.

Au cours de cette session participative d’environ 90 minutes, les partenaires de l’AEGF, à savoir la Banque Européenne d’investissement (BEI), la Banque de développement KfW, Munich Re et l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA), partageront leur expérience et fourniront des informations précieuses aux participants sur la manière dont ils se sont mis autour de la table pour concevoir des solutions réalistes et destinées à libérer les investissements vers le secteur des énergies renouvelables en Afrique, conformément aux objectifs de l’ODD7.

En Afrique, la complexité des projets d’énergie renouvelable et leurs longues durées de vie freinent les investissements cruciaux en énergie. Adapté aux besoins spécifiques et aux profils de risque des projets d’énergie durable, AEGF relèvera le défi de l’investissement en fournissant une expertise et une capacité de souscription adaptées aux besoins du marché.

L’AEGF se veut un catalyseur d’investissements privés dans les projets d’énergie durable, ce qui permettra à la fois d’élargir l’accès aux énergies propres et de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies. Le programme soutient les nouveaux investissements du secteur privé dans des projets éligibles d’énergie renouvelable, d’efficacité énergétique et d’accès à l’énergie en Afrique sub-saharienne.

Partager.

Votre commentaire