Casablanca.. Le problème de l’embouteillage persiste malgré les trémies

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En juin dernier, la Trémie reliant le boulevard des FAR à la Marina a été inaugurée par le Wali de la région de Casablanca-Settat, Said Ahmidouch, en présence d’une délégation officielle. L’inauguration s’est déroulée sous un concert de klaxons, une manière pour les automobilistes d’exprimer leur joie. La joie de voir enfin se réaliser une trémie qui va jouer un rôle crucial en matière de réduction des embouteillages.

C’est vrai que cette trémie a dénivelé en quelque sorte tous les carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’Avenue des FAR, après le carrefour Zelaqa. Mais ce n’est pas suffisant. Car le problème des embouteillages n’est pas encore résolu. En effet, ces mêmes boulevards et d’autres à Casablanca se trouvent bloqués aux heures de pointe. Les boulevards Mohammed VI et La Résistance, entre autres, connaissent une forte affluence. La situation ne fait qu’empirer avec les travaux de réaménagement qui paralysent la circulation.

Devant cette situation déplorable, les automobilistes se trouvent obligés d’emprunter d’autres rues pour éviter les bouchons de la circulation et gagner du temps. Ce qui peut être source d’impatience, de violents accrochages ou parfois d’accidents routiers.

Il faut donc mettre un terme à cet embouteillage. Tant que ce vœu n’est pas encore réalisé, les Casablancais n’ont qu’à prendre leur mal en patience.

 

K. Fakhir

Partager.

Votre commentaire