BTP au féminin Partie 2/2 : Qui a dit que le BTP est une spécialité masculine ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’instar de plusieurs secteurs au Maroc, des femmes occupent de plus en plus le socle managérial au sein des entreprises ou des institutions, des femmes compétentes, qui contribuent de manière effective à leur croissance. Le BTP n’est pas épargné.

En effet, à la Fédération nationale du Batiment et des Travaux publics (FNBTP) travaille Ikram Alaoui. Une femme marocaine pleine d’énergie, imbue de son professionnalisme, qui a pu occuper le poste de Responsable stratégie et développement au sein de la Fédération.

Après avoir décroché son BAC en 1998 au lycée Allal El Fassi à Sidi Slimane, Ikram Alaoui a intégré l’Université Al Akhawayan, d’où elle est ressortie avec un bachelor en Marketing et Commerce international en 2001. Ce n’est pas tout.

Le bachelor n’ayant pas assouvi sa faim d’apprendre, elle s’est rendue aux Etats-Unis pour revenir avec un MBA en Systèmes d’Information en 2003. Ikram ne cesse jamais d’acquérir de nouvelles compétences, afin d’élargir le champ de son savoir-faire. Actuellement, elle poursuit une formation en Marketing Digital de l’Université Cornell à New York.

Elle incarne ainsi une femme qui ne baisse jamais les bras, une femme qui va droit au but. Au sujet de son intégration à la Fédération, Ikram révèle qu’au début de son parcours, le challenge était de s’imposer dans le secteur du BTP- secteur d’hommes par excellence.

En effet, après 18 ans dans les rangs de la Fédération, Ikram Alaoui compte désormais dans son actif plusieurs réalisations de grande envergure. Imbue de son sens managérial, elle a importé au Maroc son savoir acquis grâce à ses études aux Etats-Unis, pour servir une telle institution marocaine dans une conjoncture où la communication institutionnelle était juste une activité gouvernementale.

«Durant les 18 années que j’ai passées à la FNBTP, j’ai contribué à de nombreux chantiers de réforme de la Fédération dans le domaine de la communication interne et externe ainsi que les Systèmes d’Information. Notre Fédération a été la première à se doter d’un Site Web institutionnel interactif à l’époque où Internet faisait ses premiers pas au Maroc», se vante-t-elle.

Actuellement, elle est en charge du département de la Communication et des Systèmes d’information, elle assure plus particulièrement le suivi des projets d’envergure de la Fédération en vertu d’un contrat programme Gouvernement/FNBTP/FMCI scellé avec onze ministères pour relancer et accompagner les entreprises du secteur.

En parallèle et après avoir acquis une solide expérience dans le secteur, elle détient une intention de contribuer à la démocratisation du BTP, afin qu’il soit un secteur avec une notoriété plus importante au Maroc. En effet, elle est membre du Conseil d’Administration de l’Institut Supérieur du Bâtiment de Casablanca, et de surcroît, membre du Comité de suivi du projet de l’Institut de Formation dans les métiers du BTP de Fès qui sera opérationnel en septembre 2022.

En outre, Ikram Alaoui avait assisté de près à l’organisation de plusieurs éditions du Salon BTP Expo et du Forum du BTP qui seront exhumées à leur tour, dans les mois à venir. Elle considère qu’être proche des entreprises du BTP, à travers ces événements, pendant toutes ces années, lui a permis d’être informée et d’être à l’écoute de leurs doléances et attentes. «Mon objectif est de toujours essayer de trouver le moyen le plus approprié afin d’accompagner et d’assister nos membres dans la résolution des entraves qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne», conclut Ikram Alaoui.

Share.

Leave A Reply