BAD : Un appui financier de 21,6 millions de dollars aux Comores pour la réhabilitation des routes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé, jeudi à Abidjan, un financement de 21,6 millions de dollars américains aux Comores pour mettre en œuvre la troisième phase du Programme de réhabilitation du réseau routier national.

Cet appui se compose de deux dons dont, un de 14,1 millions de dollars émanant du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement et l’autre, de 7,5 millions de dollars issus de la Facilité d’appui à la transition.

Les principaux axes de la mise en œuvre du programme sont la réhabilitation de tronçons sélectionnés sur les routes nationales : RN2 (Ouroveni-Foumbouni), RN21 (Domoni-Mremani) et RN32 (Wallah-Nioumachoua). Ces tronçons routiers se trouvent dans des zones à forte potentialité économique et touristique. « Leur réhabilitation permettra d’une part, de désenclaver les régions intérieures du pays, et d’autre part, de favoriser l’essor des activités économiques dont le développement est freiné par la déficience des infrastructures de transport du pays », a expliqué Pamphile Codo, chef d’équipe du programme.

Le tronçon sur la RN2 constitue l’unique voie d’accès aux plages d’Ourovéni et de Malé, très prisées par les touristes. Ces plages constituent des sites emblématiques qui attirent de nombreux visiteurs venant du monde entier. La RN21 dessert plusieurs villages de l’île de Grand-Comores et  se relie à d’importantes routes régionales. Quant au tronçon de la RN32, il traverse la région la plus fertile du pays dont la majeure partie de la production agricole est transportée jusqu’au petit port de Howani d’où, par de petites embarcations, elle est acheminée vers les deux autres îles.

La zone d’influence du projet est répartie sur les trois îles qui forment l’Archipel des Comores. Elle est constituée par l’ensemble des localités traversées et/ou desservies par les différents tronçons. Le tronçon Ourovéni-Foumbouni, long de 7,2 kilomètres, abrite 51,5% de la population du pays, celui de Domoni-Mrémani, de 14 kilomètres regroupe 41,2% de la population et le tronçon Wallah-Nioumachoua distant de 9 kilomètres abrite 7,3% de la population.

En date du 28 février 2022, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement aux Comores comprenait quatre opérations avec un engagement total de 85,75 millions de dollars.

Share.

Leave A Reply