«Al Boraq» place le Royaume sur «la voie rapide du progrès»

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le train à grande vitesse «Al Boraq» est un autre grand projet structurant qui place le Royaume sur «la voie rapide du progrès», écrit la publication américaine Business Insider.

«Il est important de se rappeler que (…) Al Boraq, premier train à grande vitesse de tout le continent africain, est loin d’être l’unique projet de grande envergure mis en œuvre au Maroc», souligne la publication américaine sur son site électronique. Et la publication de faire savoir que le Royaume avait notamment construit, durant la dernière décennie, plusieurs ports et investit dans ce qui est «considéré comme la plus grande centrale solaire au monde».

Après avoir rappelé que le train à grande vitesse «Al Boraq» assure la liaison entre les villes de Tanger, Rabat et Casablanca, le hub des affaires du Royaume, Business Insider ajoute que la desserte assurée par ce train touchera éventuellement les destinations touristiques, à savoir Marrakech et Agadir.

Ce grand projet structurant a été conçu comme apportant la preuve, pour les investisseurs étrangers notamment, que le Maroc est sur «la voie rapide du progrès», fait observer la publication.

L’auteur de l’article, Harrison Jacobs, qui avait pris Al-Boraq, le mois dernier, affirme avoir trouvé «le voyage plaisant, les tickets première classe abordables, des sièges confortables, des cabines spacieuses avec l’air conditionné et un design qui rappelle l’âge d’or du transport ferroviaire».

Il est à rappeler que le train à grande vitesse «Al Boraq» a été inauguré, au mois de novembre dernier, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président français, Emmanuel Macron.

 

Share.

Leave A Reply