Accidents de la circulation 2020, une année ‘‘calme’’… !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’année 2020, qui était exceptionnelle à tous les niveaux à cause de la propagation de la pandémie du coronavirus, a enregistré une baisse remarquable des accidents de la route, ainsi que du nombre de morts victimes de ces accidents, à hauteur de 26% par rapport à l’année de référence 2015, a indiqué, jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani.

S’exprimant lors de la réunion du comité interministériel chargé de la sécurité routière, M. El Otmani a souligné que cette baisse est due principalement à la diminution importante de la circulation suite aux mesures préventives prises par les autorités publiques durant la période du confinement sanitaire, explique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

Le Chef de gouvernement a, en outre, insisté sur la nécessité de maintenir cette tendance baissière au cours de cette année, en vue de réaliser les objectifs fixés, à l’horizon du 5ème année de la mise en place de la Stratégie nationale de la sécurité routière (2017-2026), appelant dans ce cadre à accélérer la mise en œuvre des dispositions de cette stratégie, conformément à ce qui a été formulé dans le programme exécutif, en plus de la mise en application des plans d’actions régionaux et locaux, élaborés dans le cadre des comités régionaux de sécurité routière sous la présidence des Walis, et ce pour trouver des solutions efficaces aux problématiques liées à la sécurité routière et les plans urbains relatifs aux spécificités territoriales.

Les membres du comité ont suivi lors de la réunion une présentation autour des statistiques temporaires des accidents de la route au titre de l’année 2020, qui a révélé une baisse des accidents de la route et des accidents meurtriers à hauteur de 17%, ainsi que la diminution des morts à hauteur de 18%, outre la régression des blessés grièvement à hauteur de 22%, fait savoir le communiqué.

La tendance baissière des morts dus aux accidents de la route a continué d’une manière constante lors des quatre dernières années, de même pour les indicateurs de la sécurité routière, dont les indicateurs des décès, la gravité et le nombre de morts pour chaque 100.000 habitants, ajoute la même source.

Dans le même cadre, M. El Otmani a relevé que le Maroc a réussi à sauver environ 1.000 vies durant les quatre dernières années et jusqu’à la fin de 2020, et ce dans le cadre de la réalisation de l’objectif de la stratégie nationale relatif à la diminution des morts victimes des accidents de la route de 50% à l’horizon 2026.

« Derrière chaque accident grave, il y a des vies perdues, des familles qui souffrent et des personnes dont la vie est complètement changée, autant de tragédies quotidiennes de la guerre routière qui nous parlent et nécessitent une réponse collective pour les réduire, surtout dans notre pays où le nombre de décès sur les routes dépasse 3000 personnes chaque année », a-t-il indiqué, ajoutant que le gouvernement a inclus la question de la sécurité routière dans ses engagements afin de réduire le nombre de décès dus aux accidents de la route.

M. El Othmani a également souligné que ce chantier a un caractère national et qu’il nécessite les efforts concertés de toutes les parties prenantes afin de fédérer tous les moyens matériels et humains, sans négliger la communication avec les citoyens et la société civile afin de changer les comportements routiers à travers le renforcement de la valeur de préservation de la vie, des valeurs de tolérance et d’acceptation de l’autre sur la voie publique.

J. O

 

 

Partager.

Votre commentaire