Et de Cinq

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comme chaque année, le mois de mai représente un point de réflexion. D’un anniversaire l’autre, les thèmes n’ont pas hélas changé. Pour notre 50é Numéro. Le mois de mai compte beaucoup pour moi pour BTPnews et pour vous cher lecteurs. Nous fêtons notre 5éme anniversaire et sur le sujet traité dans le dossier que ce numéro comprenait : le Bâtiment et les banques participatives.

Il y a un peu plus de cinq ans naît l’idée qui a germé pour donner naissance à une étoile censée briller longtemps au zénith du champ médiatique. Cependant BTPNews, le magazine économique du le bâtiment et des travaux publics voit le jour. J’avais reçu des messages d’encouragement avec noblesse et raffinement, d’autre messages de remontrances démotivants et démobilisateurs. Etant optimiste, je me suis lancé, avec l’appui de mes proches et amis, dans cette aventure pleine de challenges à relever. Le premier challenge était de durer. Bien entendu, il existe un seuil qui, une fois dépassé, renseigne sur la solidité du projet. Les professionnels de la presse savent qu’au-delà de quatre ans, un support médiatique a réussi son plus grand défi d’existence. Et Dieu merci, BTPNews a dépassé ce seuil avec succès grâce à tous ceux et celles qui ont cru en ce projet et qui l’ont soutenu, les fidèles lecteurs et annonceurs de ce magazine qui brave désormais un défi aussi important, celui de durer.
N’eût été le soutien de nos lecteurs et annonceurs notre magazine n’aurait pu exister. Et sans leur appui permanent et leurs remarques pertinentes, toujours les bienvenues et surtout nécessaires pour rectifier le tir, notre existence n’aura pas de sens.
Notre mission est à la fois précise et simple. Accompagner l’économie nationale et surtout le secteur du BTP, qui en serait la locomotive, vers plus de développement en donnant la bonne information au moment opportun. De l’information qui aiderait à prendre les bonnes décisions. Accompagner aussi les prouesses réalisées par les professionnels du secteur.
L’avenir, c’est déjà aujourd’hui. Le chemin est long. Mais quand on sait que vous nous accompagner encore, l’on se sent confiants dans le futur. On peut faire mieux, avec vous et grâce à vous !

Partager.

Votre commentaire