Yoann Choin-Joubert, PDG du Groupe REALITES ‘‘Plus qu’un hôtel, le Lincoln sera une icône ouverte sur la ville et ses habitants’’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

   REALITES est devenu en janvier 2021 une entreprise à mission. Comment le Lincoln Casablanca participe-t-il à cette orientation stratégique ?

Un des piliers qui font de REALITES une Entreprise à Mission est son engagement auprès des territoires. L’Hôtel Lincoln fait partie de l’identité et l’histoire de Casablanca. C’est un bâtiment qui compte pour les casablancais. REALITES porte beaucoup d’importance à ce projet exigeant et complexe, mais qui permettra la sauvegarde de sa magnifique façade. Notre Groupe voudrait sauver cet élément essentiel de l’identité de la ville et qui valorise son formidable centre. Ouvert sur la ville, le Lincoln a un avenir qui n’est pas exclusivement tourné vers la clientèle d’affaires, mais aussi vers les city-breakers, les croisiéristes, etc.

Le Groupe REALITES se positionne comme propriétaire murs et fonds du Lincoln ; qu’est ce qui a motivé cette décision ?

C’est un engagement total, à 100 %. C’est ce qui fait que nous sommes une entreprise à mission. REALITES aurait pu réaliser les travaux et céder l’actif. Mais cela aurait voulu dire que nous nous arrêtons au milieu de l’aventure. Je veux m’inscrire dans la durée, porter ce projet jusqu’au bout, développer le potentiel formidable du Lincoln et contribuer à l’attractivité de Casablanca. Avec l’appui de Radisson Hotel Group et du personnel de l’hôtel, nous allons offrir aux clients du Lincoln une expérience unique !

Le Groupe se lance dans le secteur hôtelier à travers le Lincoln, quels sont les importants apprentissages de cette première expérience ?

Je pense qu’il est trop tôt pour le dire. Mais s’il devait y en avoir un déjà, nous avons eu raison d’embarquer très tôt l’exploitant dans l’opération. Cela permet d’avoir des échanges tout au long du projet. Nous concevons un actif sur mesure et pas un ouvrage virtuel. Ce dialogue permanent et cette co-construction avec l’exploitant et toutes les parties prenantes nous tirent vers le haut, vers l’excellence.

Quelle est la définition de l’hôtellerie de demain selon REALITES, en tant que maître d’usage ?

L’hôtellerie doit se réinventer face à la concurrence des nouvelles plateformes d’hébergement. Il faut offrir aux clients une expérience unique, un niveau d’exigence poussé à l’extrême. Il est aussi important d’ouvrir davantage les hôtels sur la ville, sur ses habitants, en faire des vrais lieux de vie, d’animation, pleinement ancrés dans la vie de la cité. C’est notre ambition ! Rendez-vous en 2025.

( CP )

Partager.

Votre commentaire