VOLVO CE teste une chargeuse télécommandable à des centaines de kilomètres de distance

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Volvo CE est le premier constructeur au monde à avoir testé une chargeuse baptisée « Remote Timber » sur pneus et dont le contrôle est télécommandé via un réseau 5G. Le projet de recherche Remote Timber est le fruit d’une étroite collaboration entre Volvo CE et l’opérateur de télécommunications Telia, le fabricant de bois et de papier SCA ainsi que l’université Mid Sweden, Skogforsk et Biometria.

Dans le but de mener les premiers tests, Volvo CE a décidé de tester l’engin dans un complexe forestier, afin de pouvoir développer des processus de bois plus surs et plus productifs. Les tests effectués la semaine écoulée au terminal de bois de SCA à Torsboda, en Suède, ont démontré qu’il est possible de téléopérer une chargeuse sur pneus Volvo L180 High-lift, à des centaines de kilomètres de distance. Tout en utilisant un réseau 5G, la faible latence s’est avérée être un avantage majeur – permettant aux opérateurs d’effectuer le processus sensible de prélèvement, de chargement et d’organisation des grumes à distance.

Les avantages de cet engin sont nombreux, mais dès les premiers test, Volvo CE a pu constater que la télé-exploitation forestière devrait permettre d’améliorer la productivité en permettant à un seul opérateur de travailler sur plusieurs sites – parfois isolés – dans le monde entier. Elle devrait également la rendre à la fois plus sûre, en éloignant les humains d’environnements potentiellement dangereux, et plus durable, grâce à des flux logistiques plus efficaces, le chargement et le déchargement du bois pouvant également s’effectuer de nuit.

Avec un réseau 5G, le temps de réponse est extrêmement faible et la capacité élevée permet un retour immédiat.

Avec un réseau 5G, le temps de réponse est extrêmement faible et la capacité élevée permet un retour immédiat.

Christian Spjutare, responsable du programme d’ingénierie avancée chez Volvo CE, déclare : « Nous nous attendons à ce que la téléopération ouvre aux opérateurs des possibilités bien plus grandes que celles qui existent actuellement. Il est parfois difficile d’embaucher du personnel dans les terminaux forestiers en raison de leur éloignement. Mais la télé-opération permet aux gens de travailler depuis n’importe quel endroit, quelle que soit la distance, ce qui en fait un cadre de travail plus désirable, avec l’avantage supplémentaire d’une logistique de travail plus efficace et durable. »

Magnus Leonhardt, directeur, responsable du développement commercial et de l’innovation chez Telia, ajoute : « Ce partenariat est un bel exemple de la façon dont le contrôle à distance avec les dernières technologies peut contribuer à des solutions de construction plus efficaces et durables dans l’industrie forestière. Une infrastructure numérique sûre et robuste est cruciale pour cela. Les qualités techniques uniques qu’offre la 5G sont également tout à fait essentielles, dans lesquelles des temps de réponse extrêmement rapides et une capacité élevée permettent un retour d’information immédiat entre l’opérateur et la machine, ce qui est une condition préalable pour pouvoir contrôler les machines à distance en toute sécurité. »

Partager.

Votre commentaire