Volvo CE s’investit lourdement dans les chargeuses sur pneus électriques

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Dans le cadre de son ambition de transformer l’industrie grâce à des solutions durables, Volvo Construction Equipment (Volvo CE) a annoncé un investissement dans la production de chargeuses sur pneus électriques à partir de son usine d’Arvika, en Suède.
L’investissement de 65 millions de SEK (environ 6,3 millions de dollars) du groupe Volvo permettra à l’ usine d’Arvika en Suède, spécialisée dans la production de chargeuses sur pneus moyennes et grandes, d’agrandir ses installations avec un nouveau bâtiment et de permettre l’introduction progressive de nouvelles chargeuses sur pneus.
Ce n’est pas seulement une étape importante dans l’histoire de près de 140 ans de l’usine, mais un moment important pour Volvo CE et sa détermination à être complètement sans énergie fossile d’ici 2040 – conformément aux objectifs de l’Accord de Paris et comme indiqué dans l’industrie du constructeur, principaux objectifs scientifiques basés sur la cible. C’est aussi une avancée pionnière dans son ambition que 35 % de ses machines vendues soient électriques d’ici 2030.
Arrivant peu après l’annonce d’un investissement dans des tombereaux électriques depuis l’usine de production de l’entreprise à Braås, en Suède , c’est également un signe que Volvo CE s’engage à proposer des solutions plus durables pour les clients dans toutes ses gammes de produits – et se consacre à conduire ce changement.
Ces annonces font partie d’une stratégie d’investissement qui permet à Volvo CE de faire progresser les solutions électriques dans ses installations de production, y compris l’ usine de Konz en Allemagne, Belley en France et Changwon en Corée du Sud, où d’autres machines électriques sont fabriquées.
Le directeur du site, Mikael Liljestrand, a déclaré : « C’est un signal clair de notre engagement à construire le monde dans lequel nous voulons vivre. Cela fait plus de 40 ans que nous n’avons pas investi dans un nouveau bâtiment et quelle meilleure raison maintenant que d’investir dans notre avenir, notre planète et la prochaine génération.
Nous savons que ce n’est pas seulement important pour nos clients et nos parties prenantes, qui ont à juste titre des attentes élevées à notre égard, mais il nous tient également à cœur de faire partie de quelque chose de plus grand pour construire notre avenir.
Volvo CE a déjà introduit avec succès des chargeuses sur pneus électriques compactes sur le marché mondial avec les chargeuses sur pneus L20 Electric et L25 Electric qui se sont avérées être des solutions efficaces et sans émission de gaz d’échappement capables de réduire les émissions de carbone tout en maintenant une productivité élevée dans une variété d’applications client.
Avec les pelles compactes ECR25 Electric, ECR18 Electric et EC18 Electric et la pelle EC230 Electric de taille moyenne , Volvo CE dispose de l’une des gammes électriques les plus étendues du marché.
Grâce à cet investissement, Arvika construira un nouveau bâtiment d’environ 1 500 m², qui permettra à l’installation de libérer des espaces à l’intérieur de son usine d’assemblage pour pouvoir construire des chargeuses sur pneus électriques.
Bien qu’il n’ait pas encore été annoncé quels modèles commenceront leur transformation électrique et quand exactement, la production de chargeuses sur pneus électriques et de chargeuses sur pneus plus traditionnelles équipées de moteurs à combustion se poursuivra pour l’instant sur la même ligne de production.
Volvo CE assurera une introduction progressive modèle par modèle, en tenant compte de tous les aspects de l’écosystème électrique, y compris les exigences en matière d’infrastructure, les solutions de charge, la gestion des batteries et les modèles commerciaux. Le résultat sera des chargeuses sur pneus électriques fiables de taille moyenne et plus grande qui peuvent facilement être intégrées dans les activités des clients.
Ce n’est pas la première initiative de développement durable de l’installation d’Arvika. Malgré une augmentation de la production l’an dernier, l’usine a réussi à réduire son empreinte climatique interne de 350 tonnes de CO 2 grâce à divers efforts de réduction des émissions.
« Notre objectif à l’usine d’Arvika, ainsi qu’à Volvo CE et à l’ensemble du groupe Volvo, est d’être intelligent face au climat et de produire des machines sans énergie fossile », poursuit Mikael.
« Ensemble, nous sommes très clairs sur notre volonté de mener cette transformation et d’être le moteur de modes de travail plus durables au profit de notre planète. Cet investissement est la première étape passionnante d’Arvika vers l’électrification. »
Les travaux de construction devraient commencer plus tard cette année, avec de nouvelles annonces sur le début de la production.

Share.

Leave A Reply