Volvo CE et E-worksite développent en symbiose des machines écologiques

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans un communiqué de Volvo Construction Equipment (Volvo CE) a mis en exergue la collaboration que l’établissement a entrepris avec ses partenaires afin de développer des machines électriques du point de vue du système – de l’infrastructure de charge à l’approvisionnement en énergie.

Le chantier électrique (E-Worksite), qui a été lancé au début de l’année à Göteborg, en Suède, établit non seulement la référence mondiale pour les chantiers électriques, mais teste également les exigences spécifiques des machines électriques pour différentes tâches dans un environnement urbain exigeant.

Il s’agit d’une nouvelle étape essentielle dans le parcours d’électrification du fabricant et d’un témoignage de son engagement à atteindre des émissions nettes de gaz à effet de serre de la chaîne de valeur zéro d’ici 2040, comme le valide l’initiative Science Based Targets.

Dès lors, des solutions ont été développées par Volvo CE, conçues pour ne plus émettre des gazes. « Nous proposons déjà des solutions électriques qui n’émettent aucun gaz d’échappement, réduisent le bruit et offrent un environnement de travail beaucoup plus confortable, mais ce n’est que la moitié du défi. Nous nous engageons à aider également nos clients à atteindre leurs propres objectifs climatiques grâce à des solutions complètes sur site, avec une approche durable globale. Ce partenariat passionnant permet de mener une enquête approfondie sur les besoins variés en matière d’infrastructures et de systèmes de support pour que les machines électriques donnent vraiment le meilleur d’elles-mêmes, quelle que soit la tâche à accomplir. », déclare Carolina Diez Ferrer, responsable des programmes d’ingénierie avancée chez Volvo CE.

« Nous nous engageons également à aider nos clients à atteindre leurs propres objectifs climatiques grâce à des solutions de chantier complètes avec une approche durable holistique », déclare Carolina Diez Ferrer, ici sur l'un des chantiers de Göteborg, Färjenäsparken.

« Nous nous engageons également à aider nos clients à atteindre leurs propres objectifs climatiques grâce à des solutions de chantier complètes avec une approche durable holistique », déclare Carolina Diez Ferrer, ici sur l’un des chantiers de Göteborg, Färjenäsparken.

E-Worksite est un projet de recherche de longue haleine, indique Volvo CE dans son communiqué, qui explore les besoins en matière d’électromobilité pour les deux prochaines années dans une variété d’applications différentes. Le constructeur a achevé l’aménagement d’une nouvelle zone de loisirs dans le grand parc urbain Färjenäsparken et travaille actuellement au réaménagement de la place Drottningtorget, tous deux au cœur de Göteborg, la deuxième plus grande ville de Suède.

Dans ces sites industriels, la transformation du client des machines diesel en solutions environnementales plus durables est guidée par une exploration entièrement holistique de chaque aspect de la gestion du site. Le projet est financé par l’Agence suédoise de l’énergie, et Volvo CE travaille en étroite collaboration avec la ville de Göteborg, NCC, Gothenburg Energy, Lindholmen Science Park, Chalmers University of Technology et ABB Electrification Sweden, entre autres, pour mener une démonstration de machines à grande échelle à Göteborg.

Au cœur de Göteborg, la deuxième plus grande ville de Suède, se trouve la place centrale Drottningtorget où le L25 électrique est mis à l’épreuve, offrant zéro émission de gaz d’échappement, un bruit réduit et un environnement de travail beaucoup plus confortable.

Dans ce sens, la ville souligne ses ambitions de développer des machines écologiques. Pour cette raison la ville a jeté son dévolu sur Volvo CE. « Pour atteindre les objectifs climatiques de la ville de Göteborg, nous devons réduire les gaz à effet de serre et nous voyons que les machines de construction électriques nous aideront dans cette tâche environnementale en réduisant les émissions locales d’oxydes d’azote et de particules, ainsi que le bruit. Le partenariat dans le cadre du chantier électrique est d’une grande valeur et nous voyons que ce projet de recherche a la capacité requise pour accélérer notre transformation verte. », a déclaré Peter Lindgren, Business Developer Electrified Transports à l’administration des transports urbains de la ville de Göteborg.

Partager.

Votre commentaire