«Save Casablanca» pointe du doigt l’état déplorable de la nouvelle corniche

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un internaute casablancais a diffusé sur la page Facbook «Save Casablanca» des photos sur l’état déplorable de la nouvelle corniche, interpellant la société de développement local Casa Aménagement et les autorités de la capitale économique.

Ces photos montrent que certains matériaux des bordures de l’une des plus longues promenades de Casablanca commencent déjà à souffrir de l’effet de la corrosion, à cause de l’environnement salin. Sur ladite page Facebook, le Casablancais indique que cet état montre «le mauvais choix des matériaux» pour ce projet et représente une «catastrophe». D’autres membres ont dénoncé «l’absence de suivi et de contrôle des travaux en cours de réalisation». Ils ont pointé la responsabilité de la commune.

Pour rappel, la nouvelle corniche, qui s’étale sur 1,5 kilomètre, est une partie intégrante dans le projet d’aménagement et de la mise à niveau du littoral de la région Casablanca-Settat. Ce chantier, qui a démarré en janvier 2017, était initialement prévu pour une livraison en décembre dernier.

Le ministère de l’Intérieur, à travers la Direction générale des collectivités locales (DGCL), contribue à ce projet, qui concerne aussi la revitalisation de la corniche d’Ain Diab, avec montant de 140 MDH, alors que la commune de Casablanca verse 60 MDH. Le maître d’ouvrage est la Commune de Casablanca, et Casa Aménagement est le maître d’ouvrage délégué.

Share.

Leave A Reply