Rencontres Africa.. Les voies de l’émergence économique du continent thème de la 4e édition

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La 4e édition des Rencontres Africa a ouvert ses travaux lundi à Skhirate. Cette édition a enregistré la participation de près de 1.200 dirigeants africains et européens pour échanger autour des nouvelles opportunités de développement dans le continent africain.

Co-organisé par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) et Classe Export, spécialiste français privé de l’information en commerce international, cet événement international, traite du thème «Les voies de l’émergence économique de l’Afrique» à travers une série de conférences qui se sont achevées mardi 22 octobre.

Lors d’une rencontre sous le thème «Agri/Agro industrie : La performance agricole passe par l’innovation et le digital», les intervenants ont souligné que la digitalisation a permis de booster le secteur agricole en Afrique et de contribuer à la sécurité alimentaire dans certaines parties du continent. Et de noter que l’Afrique, en tant que terre d’innovations à la fois frugales et constructives, est tout aussi fertile en opportunités de projets de développement dans le secteur agricole.

A ce propos, les intervenants ont mis l’accent sur l’importance des nouvelles solutions et expériences connectées, notamment les technologies numériques dans le développement du secteur agricole, ajoutant que le train de la transformation digitale demeure une opportunité pour l’agriculture d’aspirer à un nouveau palier de développement, rapporte la MAP.

De son côté, le vice-président de l’ASMEX et PDG de Cosumar, Mohamed Fikrat, a fait savoir que la tendance actuelle des agriculteurs d’aller vers le digital afin de s’informer des dernières tendances, de comparer les offres et d’échanger avec des professionnels de tout horizon, renforce l’orientation stratégique des acteurs du secteur, notant qu’au fil des années, plusieurs grandes entreprises agricoles marocaines ont su anticiper cette tendance et se sont rapprochées fortement des agriculteurs à travers le digital.

Le directeur des systèmes d’information au ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Majid Lahlou, a précisé que la digitalisation constitue un vrai challenge pour le ministère en vue d’assurer une agriculture «moderne, compétitive, inclusive et durable».

 

Partager.

Votre commentaire