Rapport Annuel 2020.. Crise sanitaire, réalisations, projets d’avenir, digitalisation…le DG d’ADM déballe tout

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comment ADM a-t-elle vécu la crise de la Covid-19 ?

Sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi que Dieu L’assiste, la Nation entière a fait preuve de résilience et de créativité. À l’instar de toutes les composantes de notre pays, la Société Nationale des Autoroutes du Ma- roc (ADM) a fait montre d’un grand exercice de ré- silience face aux répercussions de la crise de la Covid-19. Une crise vécue comme un examen de la solidité de ses fondamentaux et de sa capacité d’innovation a n de maintenir un service public de qualité en cette période. Les répercussions ont été de taille dues essen- tiellement aux restrictions de déplacements, le tra c autoroutier de l’année 2020 a bais- sé de -32% par rapport à 2019, par consé- quent, les recettes de péage ont suivi la même tendance et ont enregistré une forte baisse de 840 million de DH, soit une diminution de -27% comparée à l’année 2019. Malgré ce contexte de crise inédit, notre entre- prise a maintenu le cap et a maîtrisé ses équilibres pour assurer le service public aux usagers dans les standards de qualité requis, pour préserver et entretenir le patrimoine autoroutier national, pour continuer le plan de développement et de transfor- mation de l’entreprise et pour maintenir son im- portant rôle socio-économique à l’échelle na- tionale. D’ailleurs, durant la crise sanitaire, ADM a maintenu tous les grands chantiers pro- grammés ce qui a permis de soutenir notre écosystème constitué majoritairement d’entreprises marocaines et de préserver ainsi des milliers de postes d’emploi. Nous avons poursuivi et accéléré également les travaux de transformation digitale de notre société. La baisse du trafic avait un effet de catalyseur pour accélérer le rythme de digitalisation et de modernisation des fonc- tions clés, comme les services au client-usager, les services internes comme les Achats, la gestion des RH, les fonctions de l’exploitation notamment celles liées à la gestion du tra c et à la sécurité. Il est à noter que c’est grâce à l’ingénierie nancière mise en place par ADM depuis quelques années et aux mesures de rationalisation adoptées, ADM a assuré le nancement de ses activités sans recours à des aides ou à des injections de capital de la part de l’Etat.

Quelles sont les principales réalisations de l’année 2020 ?

En 2020, nous avons réalisé des résultats tangibles et importants à la fois dans la mission de construc- tion et dans la mission du service à l’usager. Nous avons réalisé des projets d’envergure comme le triplement de l’autoroute Casablanca – Berrechid et le triplement de l’autoroute de contournement de Casablanca. Ces deux chantiers comptent parmi les plus grands et les plus complexes jamais réalisés sous cir- culation par ADM. En franchissant la barre de 1 million d’utilisateurs du Pass Jawaz (soit 1,2 million d’utilisateurs à n décembre), la digitalisation des moyens de paiement est devenue une réalité. Plus d’un million d’usagers ont vu dans le changement une opportunité pour gagner en sécurité et en confort lors de leurs voyages ou déplacements. Nous avons été particulièrement ers de la confiance de nos clients-usagers, de leur volonté de choisir la modernité et la technologie, ce qui confirme l’avancée de notre Pays à grands pas sur la voie du progrès. Nous sommes ers de participer modestement à cette dynamique dans la mesure où ADM compte aujourd’hui parmi les premières entreprises publiques les plus digitalisées. ADM progresse grâce à ses femmes et ses hommes qui partagent tous l’ambition de faire de ADM une entreprise publique de référence dans le domaine autoroutier à l’échelle internationale et de con rmer sa position de leader continental. Nos RH et également celles de notre écosystème ont évolué vers de nouveaux métiers fondés sur l’acquisition d’un savoir-faire propre à ADM. L’ancrage de la culture client est bien con rmé au sein de notre organisation à mi-chemin de notre processus de transforma- tion qui a été long et laborieux et qui va continuer à promouvoir les métiers, le développement de carrière et de la formation d’élite experte dans le domaine autoroutier.

Comment ADM abordera-t-elle les années à venir sachant que la crise sanitaire n’est pas derrière nous encore ?

Nous allons entamer les prochaines étapes avec assurance et persévérance et poursuivre la réali- sation de nos chantiers : La continuité de sauvegarde du patrimoine autoroutier national : travaux d’entretien et de maintenance des 1 800 km, travaux de triplement, construction des échangeurs, au titre des principaux chantiers. La réalisation d’un nouveau programme national d’extension, comprenant principalement la connexion du nouveau port de Nador West Med et la réalisation de l’autoroute continentale pour pallier à la congestion prévisible du couloir «Rabat – Casablanca». La digitalisation sera inscrite tout au long du processus de développement de notre entreprise, d’ailleurs nous avons un niveau d’intégration de la technologie dans nos savoir-faire et process qu’aucun développement ne serait envisageable sans cette dernière. Être à l’écoute de nos communautés rive- raines dans les différentes régions et localités, honorer nos engagements de citoyenneté, investir davantage avec nos partenaires de renom les domaines de la R&D et de l’innovation, accompagner les jeunes start-up, autant de chantiers inscrits sur notre agenda pour l’année 2021 et au-delà. Dynamique et optimiste, que nous souhaitons poursuivre notre action, d’être continuelle- ment ambitieux pour notre pays, inspirés en cela par le courage et l’esprit réformateur de Sa Majesté le Roi que Dieu L’assiste.

 

Partager.

Votre commentaire