Quatre sociétés seront choisies pour la gestion de la propreté à Casablanca

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La commune de Casablanca lance un appel international à la concurrence pour la gestion déléguée des services de propreté à Casablanca. L’ouverture des plis se fera en septembre.

Après les déboires d’Averda et de Sita Blanca, la Commune de Casablanca envisage de passer des contrats de gestion déléguée du service public des déchets ménagers et assimilés (collecte et nettoiement), sur une période de 7 ou 10 ans. L’appel à la concurrence concerne quatre lots : Casablanca-Anfa et El Fida Mers Sultan, Hay Hassani et Ain Chock, Moulay Rachid et Ben M’Sick, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et Sidi Bernoussi. A l’issue de cet appel à la concurrence, 8 conventions seront conclues avec les candidats retenus (une par préfecture).

Mohamed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca chargé du nettoiement, souligne que « les trois sociétés : Averda, Derichebourg et Mecomar gèrent le nettoiement à Casablanca à titre provisoire. Cette phase transitoire prendra fin dans près de trois mois ».

En effet, après la résiliation du contrat avec Sita Blanca en octobre 2017, Casa prestations avait mandaté Derichebourg et Mecomar, le temps de lancer un nouvel appel d’offres débouchant sur le choix du successeur de Sita Blanca.

« L’accord avec Averda a également été résilié à l’amiable (en mai 2018). La société continue toutefois à mobiliser les moyens humains, matériels et logistiques nécessaires pour assurer le nettoiement au niveau de quatre préfectures (Hay Hassani, Ain Chock, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et Sidi Bernoussi), durant une période transitoire ».

Share.

Leave A Reply