Matériaux Chimiques de Construction.. Le Conseil de la Concurrence inflige à Sika AG une sanction de 11.670.215 Dhs

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Conseil de la Concurrence, réuni jeudi 28 avril en formation plénière, a décidé, à l’unanimité, d’infliger à la société Sika AG une sanction pécuniaire de 11.670.215 dirhams, conformément à l’article 19 de la loi 104-12 et ce, en raison du non-respect de l’obligation de notification au Conseil de l’opération de concentration économique portant sur l’acquisition par cette société du contrôle exclusif de la société Financière Dry Mix Solutions.

La société Sika AG a accepté le paiement de cette sanction pécuniaire qui sera versée au budget de l’Etat, fait savoir le Conseil de la Concurrence dans un communiqué.

« Par sa décision n°134/D/2021 du 06 décembre 2021, le Conseil de la concurrence s’est saisi d’office et a ouvert une instruction concernant la réalisation par la société ‘SIKA AG’ en 2019 d’une opération de concentration économique sans notification préalable au Conseil de la Concurrence et accord de ce dernier, en infraction des articles 12 et 14 de la loi 104-12 », indique la même source.

Cette opération concerne l’acquisition par la société « SIKA AG » de 100% du capital et des droits de vote de la société « Financière Dry Mix Solutions SAS », rappelle le Conseil, précisant que les sociétés sont actives sur le marché de la fabrication et de la commercialisation de produits chimiques de construction et de mortiers via leurs filiales Sika Maroc SA et Sodap SA.

Sika AG est une société par actions de droit suisse, leader mondial de la fabrication et de la commercialisation de produits chimiques de construction, et possède des filiales dans 101 pays.

Pour ce qui est de Financière Dry Mix Solutions SAS, elle est une société par actions simplifiée de droit français. Elle est la société mère du groupe Parex qui est principalement actif dans la production et la commercialisation de produits de mortier utilisés dans l’industrie de la construction.

Share.

Leave A Reply