Malgré le boycott, the BIG 5 lance sa 2éme édition

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le coup d’envoi de la 2éme édition du BIG 5 Construct North Africa a été donné en l’absence complète des officiels marocains. 

Tenu pour la 2éme fois au Parc des Expositions de l’Office des Changes, en présence de 190 exposants  the BIG 5 Construct North Africa  ouvre ses portes aux professionnels du 10 au 12 Avril. l’évènement représente une occasion aux  exposants de présenter leurs nouveaux produits, ainsi que leurs services et leur expertise de niveau mondial.

Connu comme le salon international haut de gamme de la construction et de la fabrication, The Big 5 devrait attirer plus de 4 000 visiteurs et amorcer un flux important d’investissements, de technologies, de services et d’installations industrielles variées, appelé à jouer un rôle clé dans l’infrastructure économique et les opportunités d’affaires au Maroc.

 Parmi les 190 exposants du salon The Big 5 Construct North Africa cette année, on trouve Advanced Vision, Ventec, Mall Zellij et First Therm, ainsi que deux associations professionnelles nationales dont la mission est de faciliter les investissements étrangers dans plusieurs projets uniques au Maroc, ainsi que de repérer les nouvelles opportunités d’investissement dans un pays reconnu pour sa position de leader en matière de construction et de fabrication en Afrique.

Les exposants entendent renforcer leurs relations avec les leaders de l’industrie et les responsables gouvernementaux à Casablanca, afin de stimuler les secteurs de la construction, du commerce et de l’immobilier au Maroc.

En parallèle des expositions, 40 ateliers gratuits et certifiés CPD (Continuing Professional Development) sont mis à la disposition des professionnels de l’industrie lors du salon.

Cette 2éme édition apporte des progrès substantiels en termes de diversification et de qualité des participations par rapport à l’édition de 2017. Nous avons un total de 29 pays représentés, 190 acteurs de l’industrie de tout premier plan, et près de 200 entreprises prêtes à présenter leur expertise de niveau mondial, en conformité avec le nouveau cadre législatif du Maroc, qui a joué un rôle clé à ce stade dans la croissance de l’EDI (Environnement de Développement Intégré) national nous a déclaré Monsieur Muhammed Kazi, directeur de l’événement.

De plus, Il a ajouté: « au fil des années, nous assistons à un intérêt croissant de la part de nombreuses entreprises locales et internationales, susceptibles d’investir sur le marché marocain.

L’emplacement du Maroc comme hub pour l’Afrique est déjà choisie par plusieurs entreprises internationales qui cherchent à étendre leur offre de services dans la région et sur l’ensemble du continent.»

Conçues pour partager les connaissances et les meilleures pratiques d’experts locaux et internationaux, les sessions de formation proposées s’articulent autour de trois thèmes principaux : Infrastructures & gestion de projet, Technologie & innovation, Design & développement urbain durable.

Muhammed Kazi précise : « Le salon est en phase avec les initiatives actuelles du gouvernement marocain, dont le soutien aux nouvelles entreprises se chiffre en centaines de millions de dollars et correspond à la création de dizaines de milliers d’emplois dans le pays. La croissance des EDI et l’ouverture de nouvelles perspectives de coopération internationale doivent contribuer efficacement à dynamiser l’économie marocaine, et particulièrement son industrie de la construction ».

Selon une étude publiée par l’Oxford Business Group, la construction marocaine a connu un retour à la croissance en 2014, 2015, avec une forte demande de logements et d’investissements dans les projets d’infrastructure, qui continuent d’alimenter la croissance du secteur. Le secteur a contribué à hauteur de 143,67 milliards de dirhams, soit 13,2 milliards d’euros, à la formation brute totale de capital fixe du pays en 2015, soit une proportion de 51 % selon le Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, en augmentation de 4 % par rapport à 2014.

Muhammad Kazi poursuit en ces termes : « Il y a une demande indéniable de collaboration plus poussée, dans l’ensemble de l’industrie. Des événements internationaux comme The Big 5 Construct North Africa aident à la création de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois et de nouvelles possibilités de partenariat. Des études ont montré que selon le HCP (le Haut Commissariat au Plan), le secteur de la construction au Maroc reste une source importante d’emplois, pour près d’un million de personnes en 2015 et en croissance année après année.

Nous sommes impatients de développer le salon avec nos partenaires et associations professionnelles du Maroc, de soutenir le marché grâce à la création d’un environnement d’apprentissages gratuits et d’échanges de bonnes pratiques. Nous sommes confiants dans la capacité du marché actuel à ouvrir la voie à de nouvelles alliances, et à de nouveaux débouchés pour les technologies innovantes qui assureront à l’industrie marocaine de la construction et à l’industrie manufacturière un caractère durable et une croissance stratégique.

Share.

Leave A Reply