Le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, primé

Pinterest LinkedIn Tumblr +

 Lors d’une cérémonie organisée en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (BM-FMI) qui se sont tenues du 8 au 14 octobre au niveau de l’île indonésienne de Bali,  le gouverneur de Bank Al Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a été primé en tant que l’un des meilleurs gouverneurs des banques centrales au monde.

Jouahri a remporté un trophée, avec la note «A». C’est la plus haute distinction décernée, selon le «Central Banker Report Cards 2018», classement annuel établi par le magazine américain spécialisé «Global Finance». Le gouverneur de la Banque centrale du Maroc se place pour la deuxième année consécutive au sommet de la liste du classement au même titre que cinq autres gouverneurs de banques centrales.

Plus tard dans la soirée, Jouahri a remporté un deuxième prix. C’est le titre du meilleur gouverneur de banque centrale en 2018 pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA), attribué par le journal Global Markets.

Dans une déclaration à la MAP, le gouverneur de BAM a relevé que «ces deux prix viennent couronner le travail consenti par toute la banque centrale du Maroc». Et de noter que l’institution monétaire continuera à œuvrer en faveur de la promotion de la situation financière et économique du royaume.

«Le gouverneur de la banque centrale marocaine a fait preuve de rigueur en matière de la politique monétaire mise en œuvre au niveau du royaume», a souligné Toby Fides, rédacteur en chef du journal financier Global Markets, en lui octroyant le trophée. «Jouahri a su grâce à des politiques monétaires aussi appropriées qu’adaptées préserver la stabilité des prix au Royaume», a-t-il ajouté.

Pour rappel, les assemblées annuelles du BM-FMI constituent un rendez-vous privilégié sur l’échiquier financier et économique mondial. Des experts internationaux et responsables gouvernementaux ont discuté, tout au long de la manifestation, de la conjoncture internationale, tout en donnant une évaluation pour une économie mondiale en berne plombée par les tensions sino-américaines et l’effondrement de plusieurs devises des économies émergentes.

Share.

Leave A Reply