Immobilier au Maroc.. Les prix en dépréciation au T3 2021

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une régression de 5,5% de l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré en glissement annuel au T3, et les transactions de 10,1% selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Cette tendance baissière des prix concerne les actifs résidentiels, les terrains ainsi que les biens à usage professionnel, qui se sont dépréciés de 6,3%, de 3,7% et de 9,5% respectivement, apprend-on dans une note établie par BAM et ANCFCC sur la tendance global du marché immobilier au T3 2021.

La régression des transactions recouvre un repli de 17,1% pour les biens résidentiels, cependant elles ont connu des hausses de 3,2% pour les terrains et de 10,6% pour les biens à usage professionnel, dissèque la même source.

Quant à la catégorie d’actifs, les baisses des prix des actifs résidentiels sont réparties sur les prix de 7,4% pour les appartements, de 7,1% pour les villas et de 1,3% pour les maisons.

Concernant les ventes affichent une baisse de 19% pour les appartements et de 14,9% pour les villas, ainsi qu’une hausse de 21,1% pour les maisons.

En ce qui concerne l’usage professionnel, l’évolution de leurs prix est répercussion d’une régression de 13,8% pour les bureaux et de 8,7% pour les locaux commerciaux. Cependant en termes des transactions, ces dernières ont augmenté tant pour les bureaux que pour les locaux commerciaux.

Par ville, BAM et l’ANCFCC font ressortir qu’en glissement trimestriel les prix ont affiché un recul, à Rabat, Casablanca et Tanger de 1,8%, 0,3% et 1,1% respectivement, or à Marrakech, ils se sont appréciés de 3,3%, comparativement au trimestre précédent.

Partager.

Votre commentaire