Habitat.. Mme Bouchareb soutient les entreprises de construction avec 1 milliard de dirhams

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La ministre de l’Aménagement du Territoire national de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Nouzha Bouchareb, a révélé, lundi, à la Chambre des représentants, le soutien du ministère pour les entreprises de construction, afin de préserver les emplois, précisant qu’un milliard de dirhams, soit environ 100 milliards de centimètres, seront transférés au profit des acteurs publics afin de soutenir les entreprises et maintenir les emplois.

En réponse aux questions des députés sur l’état de l’immobilier et de la construction après la crise du coronavirus, et les moyens de la surmonter, Bouchareb a souligné la nécessité d’assurer la continuité des travaux dans le secteur de la construction, des ateliers à la production de matériaux liés aux programmes soutenus, y compris les bâtiments menaçant ruine, à plus de 20%, soulignant que cela intervient malgré la perturbation des chaînes d’approvisionnement en matériaux de construction et la baisse de l’indice des ventes de ciment.

Le responsable gouvernemental a confirmé que son ministère avait décidé d’adopter une flexibilité avec les entreprises contractantes qui n’étaient pas en mesure de respecter leurs obligations dans les délais et d’accélérer le paiement de leurs cotisations, soulignant qu’il avait accéléré les appels d’offres afin de poursuivre les travaux après le déconfinement.

Pour faire face aux effets de la quarantaine, Bouchareb a confirmé que le ministère a développé un programme basé sur la poursuite des ateliers, tout en maintenant les procédures sanitaires, notant la nécessité de simplifier les règles et de réduire les délais, afin de préserver les acquis du secteur, notamment ceux liés à la protection des entrepreneurs et restaurer la confiance dans le marché immobilier pour leur permettre de contribuer à récupérer ses indicateurs.

Concernant le logement insalubre, qui a été largement critiqué par le Conseil supérieur des comptes, Bouchareb s’est engagé à aborder le dossier avec une nouvelle perspective qui permet de trouver des solutions pour surmonter les contraintes auxquelles il est confronté, notamment l’augmentation du nombre de familles afin de les contrôler, soulignant le recours à des programmes conjoints qui concernent les dimensions économiques en plus du logement.

Bouchareb a confirmé que la pandémie avait incité le ministère à mettre le doigt sur les points noirs qui freinent le secteur, soulignant que la nouvelle stratégie vise à relancer le secteur en fonction de l’offre et de la demande en stimulant les promoteurs immobiliers.

À cet égard, la ministre a souligné la nécessité de restaurer la confiance des citoyens, car cela les poussera à investir, s’engageant à surmonter les problèmes de documents de reconstruction, en particulier dans les grandes villes.

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire