GENIE aide à lutter contre le COVID-19 en produisant du matériel de protection destiné à l’hôpital régional de Seattle

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ayant appris le besoin d’équipement médical, des collaborateurs ont travaillé sur le développement de solutions pouvant répondre à l’appel à l’aide

Alors que les communautés et les pays du monde entier continuent d’affronter la crise sanitaire engendrée par le COVID-19, la demande de matériel de protection individuel (EPI) pour le personnel médical et les intervenants de première ligne demeure extrêmement forte. Pour aider à répondre à ce besoin de leur communauté, des collaborateurs de Genie, une marque de Terex, dont le siège est à Redmond, dans l’État de Washington aux USA, ont travaillé sur un concept permettant de fabriquer de l’équipement médical pour l’hôpital local.

Les efforts ont commencé par la conception d’un écran facial développé par Jim Donaldson, Manager du Design en Ingénierie Genie chez Terex AWP. Il explique : « Visionnant une video sur les besoins de nos hôpitaux en équipement médical, j’ai pensé que nous serions capables de fabriquer les écrans faciaux portés par-dessus les masques N95. Je suis allé dans un magasin, j’ai acheté une éponge, un cordon élastique et un poster dans un tube plastique. J’ai découpé le tube pour faire l’écran, puis j’ai attaché les éponges et le cordon élastique. »

Jim Donaldson partagea son idée avec Matt Fearon, Président de Genie chez Terex AWP, qui admit que ce concept valait le coup d’être exploré. En collaboration avec les équipes projets, ingénierie et ressources, le design initial fut redéfini et le fournisseur Allegis Corporation se mit à la recherche des matériaux nécessaires et alla jusqu’à développer un outil sur-mesure pour résoudre le problème de la forme de l’écran.

« Notre fournisseur s’est vraiment impliqué et a été déterminant pour faire avancer ce projet si rapidement », dit Jim Donaldson.

Une fois le design arrivé à maturité, Matt Fearon, Jim Donaldson et une petite équipe d’ingénieurs et de chefs de projet rencontrèrent des représentants du Centre Médical d’Overlake, à Bellevue, dans l’État de Washington, pour mieux comprendre les besoins de l’hôpital, recueillir leurs réactions sur le design de l’écran facial et décider si l’équipe Genie pouvait les aider d’autres manières.

Suite à cette réunion, sachant que le besoin en EPI est forte et immédiate, l’équipe Genie espère pouvoir lancer la production des écrans faciaux à Redmond dès ce jour. Le matériel à disposition de l’équipe pourrait suffire à produire initialement entre 4.000 et 5.000 écrans faciaux pour le Centre Médical d’Overlake, le surplus de production d’écrans faciaux dépendant de la disponibilité du matériel et des besoins.

En parallèle, l’équipe a trouvé d’autres façons d’aider. En plus des écrans faciaux, l’équipe Genie a développé un processus de fabrication de masques faciaux en utilisant du matériel fourni par l’hôpital et un procédé de scellement thermique permettant de créer des coutures et des plis. Comme l’explique Roger Bowie, Manager de Terex Business Systems (TBS) : « Trouver le matériel nécessaire à fabriquer les bandes qui passent au-dessus des oreilles était en fait un vrai challenge en raison de la forte demande. Mais l’équipe a réfléchi à ce problème jusqu’à ce qu’elle ait une solution en trouvant une manière d’utiliser le matériau déjà disponible pour fabriquer des bandes de tissu utilisées pour des cravates. » Quand la production commencera, l’équipe espère produire un masque par minute.

De plus, les ingénieurs Genie ont utilisé nos capacités d’impression en 3D pour fabriquer quelques pièces sur-mesure, pour permettre à l’hôpital de mettre des EPI en service rapidement.

« Notre équipe Genie était soucieuse d’aider, l’équipe d’Overlake nous a mis sur la bonne voie en termes de besoins urgents et, ensemble, on a pu faire de grandes choses, » dit Matt Fearon. « Je suis fier, mais pas surpris, de l’esprit d’initiative et d’innovation de nos collaborateurs. Ils ont entendu parler de besoins urgents et n’ont pas hésité à relever le défi en se concentrant sur la recherche de solutions et en agissant rapidement car ils savaient que les besoins étaient urgents. Notre équipe en Chine est intervenue en envoyant par avion 1.000 masques N95 au moment où l’on manquait cruellement de masques aux USA. Nous vivons une période sans précédents et surmonter les défis auxquels nous faisons face localement et mondialement demande à chacun de faire ce qu’il peut pour aider. Je suis ravi que nous ayons pu trouver des façons si pertinentes pour aider notre communauté locale et ne pourrais pas être plus fier de diriger cette équipe, tant en temps normaux que difficiles. »

Communiqué

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires