France : le vaste plan d’urbanisation de la ville d’Andrésy est lancé

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le vaste plan d’urbanisation de la ville d’Andrésy est lancé. Les travaux de construction d’un nouvel ensemble immobilier sur les anciens terrains de la CCI ont débuté. Le premier programme comprend 300 logements dont une centaine à vocation sociale. Il est composé de petits immeubles collectifs, de maisons de ville et d’une résidence intergénérationnelle. «Une première tranche de 150 logements sera livrée fin 2020», indique Hugues Ribault (DVD) le maire. Et grâce à cet ensemble, la localité se rapproche du seuil exigé par la législation à savoir 25 %. «Nous allons atteindre le taux de 17,5 %», précise-t-il.

Ce projet, élevé sur d’anciens terrains de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, voit le jour au terme de plus de dix ans de tractations. «Avant de boucler le dossier, il fallait que l’organisme ait totalement rapatrié sur Paris les activités de formations qui étaient assurées sur ce site», prévient le maire. Car l’endroit, situé à proximité du centre-ville et de la gare, représentait une «vraie opportunité» d’autant que les réserves de terrains pour construire sont relativement faibles.

Beaucoup de riverains redoutent une densification. Leurs craintes demeurent même s’il y a eu une campagne de concertation. «Avec l’arrivée de nouveaux habitants, les rues qui sont étroites risquent d’être engorgées par la circulation. Des problèmes de stationnement sont également à prévoir», souligne l’un d’eux.

La réalisation de ce programme, notamment destiné à des jeunes actifs, marque le coup d’envoi d’une série de constructions. D’autres ensembles seront édifiés dans le quartier de la gare qui sera entièrement reconfiguré. À ce propos Hugues Ribault tient à rassurer les riverains. «Les projets vautours qui avaient agité les habitants des rues Maurice-Berteaux et de la Fontaine ont été abandonnés, indique-t-il. Des promoteurs peu scrupuleux avaient directement négocié avec des propriétaires pour acheter leurs biens en vue d’y réaliser des logements. Nous nous y étions opposés».

 

Share.

Leave A Reply