Fès-Meknès.. Signature de 6 conventions de partenariat pour la réalisation de projets en matière de routes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vendredi dernier à Fès, le ministre de l’Equipement et du transport, Abdelkader Amara, a paraphé 6 conventions portant sur des projets d’envergure, notamment celui de la voie express Fès-Taounate. «Le but de ces conventions est de désenclaver la région et renforcer son attractivité territoriale», souligne Mohand Laenser, président du conseil régional. «La réussite de ces projets est tributaire de la solvabilité financière de tous les partenaires engagés», indique de son côté M. Amara.

Pour les différents signataires, ces conventions de partenariat portent sur la réalisation des projets prioritaires du programme de développement régional 2020-2022 en matière de routes. Elles s’inscrivent dans le cadre de la mise œuvre des dispositions du contrat-programme entre l’Etat et la région de Fès-Meknès.

Ces conventions concernent ainsi le dédoublement de la route nationale n°8 reliant Fès à Taounate pour un investissement de 1,56 milliard de DH, le dédoublement du tronçon échangeur de Fès-Sidi Khiar sur la même route (100 MDH), la réalisation de la liaison entre El Hajeb et l’échangeur autoroutier d’Ain Taoujdate sur la Régionale 716, le renforcement de la route régionale 504 entre Sefrou, Ribat El Khair et Bouiblane (40 MDH), le doublement du tronçon Imouzzer-Ifrane sur la RN8 (250 MDH), et la mise à niveau des axes routiers stratégiques au niveau de la préfecture de Meknès (369 MDH).

Soulignons que le département de l’Equipement contribue dans la réalisation de ces projets à travers un apport direct de 1,5 milliard de DH, en plus de 300 millions de DH débloqués par les agences des bassins hydrauliques. La Région, l’Intérieur, l’Agence pour le développement des provinces du Nord et les collectivités territoriales participent à hauteur de 900 millions de DH.

Selon Essaïd Zniber, wali de la région, d’autres projets de partenariats sont en cours d’élaboration avec d’autres départements ministériels, notamment le tourisme. Rappelons enfin que le contrat programme Etat-Région totalise des investissements de l’ordre de 11,2 milliards de DH à réaliser d’ici 2022.

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire