Dialogue Nationale de l’Habitat et l’Urbanisme.. A propos de l’étape casablancaise…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une rencontre de concertation régionale a été organisée, mercredi à Casablanca, dans le cadre du Dialogue national de l’urbanisme et de l’habitat pour explorer les moyens permettant de concevoir une autre vision de développement régional au niveau de la région Casablanca-Settat.

Le dialogue a été lancé récemment à Rabat sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et la politique de la ville, durant lequel un exposé détaillé a été présenté sur les grands axes de ce dialogue et les objectifs escomptés de ces consultations régionales.

Lors de cette réunion de concertation, un exposé détaillé de la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Mme Fatima Ezzahra El Mansouri a été présenté. Dans son exposé, la ministre a souligné que ce dialogue est un prélude pour rompre avec les dysfonctionnements et les lacunes du passé en faisant montre de bravoure et d’audace pour réaliser une transformation qualitative au niveau de la politique publique dans le domaine de l’urbanisme et de l’habitat.

Dans cet exposé présenté en son nom et qui a recelé des données précises sur la réalité actuelles et les horizons du futur, la ministre a formulé le voeu de parvenir à des propositions et recommandations opérationnelles pour l’élaboration d’une nouvelle politique publique dans le secteur de l’urbanisme et de l’habitat.

Pour sa part, le Wali de la région de Casablanca-Settat, Saïd Ahmidouch a souligné, dans une allocution inaugurale, qu’il s’agit d’un événement important, un levier de développement spatial qui constitue l’un des piliers de l’Etat social, notant que cette rencontre de concertation intervient dans un contexte requérant d’adopter une approche participative pour ancrer le choix de la régionalisation avancée afin de surmonter les différentes disparités spatiales.

Le Wali a relevé que cette rencontre de concertation constitue aussi l’occasion de passer en revue les différentes problématiques concernant ce domaine qui constitue un espace commun exigeant de se concentrer sur tout ce qui est fonctionnel de nature à contribuer à promouvoir l’attractivité de la région.

S’agissant du volet se rapportant à l’urbanisme et l’habitat, M. Ahmidouch a noté que les différentes mutations survenues depuis l’indépendance ont été accompagnées mais actuellement, il faut prendre en compte les spécificités régionales à l’image de la région de Casablanca-Settat avec sa densité démographique et son urbanisme grandissant, soulignant l’importance de mettre en place un nouveau régime de planification urbaine.

Dans le même sens, le président de la région de Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz, a estimé que la forte présence et participation dans l’étape de la région Casablanca-Settat témoigne de l’importance capitale que requiert le dialogue national.

 

 

 

Après avoir rappelé que la région a élaboré le plan de développement régional, une action holistique en tant que prélude de développement local, M. Maâzouz a mis l’accent sur l’importance de focaliser sur plusieurs préludes dans toute vision prospective dont les problématiques de l’eau, du transport, de l’emploi, de l’environnement notamment pour la région de Casablanca-Settat qui comprend des zones urbaines et rurales.

A cet égard, il a souligné l’impératif d’adopter des mécanismes pratiques et des techniques de planification, outre les mécanismes institutionnels, ce qui exige, selon lui, de réunir les données éparpillées.

 

 

De son côté, l’inspectrice régionale de l’Urbanisme à Casablanca-Settat, Amina Bourkia a expliqué qu’il s’agit d’un chantier important qui implique tout le monde, rappelant les contraintes auxquelles fait face le citoyen, ce qui nécessite de mener une réflexion participative dans le cadre de l’intelligence collective pour parvenir à des orientations qui seront consignées dans un livre blanc

Et d’ajouter que ce livre constitue une feuille de route pour le chantier de réforme du système de planification, notant que ce document couvre le monde rural et urbain. Le programme de cette rencontre de concertation a été marqué par des ateliers sur l’offre de logement, le soutien du monde rural, la lutte contre les disparités spatiales et l’amélioration du paysage urbain.

Share.

Leave A Reply