Des étudiants en visite dans les régions du Sud dans le cadre du projet « Open Mind Initiative »

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la cadre du concours « Open Mind Initiative », le Think Tank Radius a accompagné des jeunes étudiants pour des visites de terrain à Dakhla, Laayoune et Guelmim. L’objectif était de favoriser les rencontres et les entretiens au niveau local afin de permettre aux étudiants de mieux cerner les défis locaux et identifier les perspectives de développement de ces régions. Cette visite avait pour but également d’accompagner les étudiants dans la conception et la rédaction de leurs projets de micro-développement dédiés aux Provinces du Sud. Les idées présentées par les étudiants touchent plusieurs secteurs dont principalement celui des énergies renouvelables et de l’environnement. Les voyages qui ont eu lieu entre décembre 2017 et janvier 2018, ont permis d’échanger avec plusieurs des parties prenantes clés, dont les autorités locales. Les étudiants ont également pu se familiariser avec le contexte de chaque ville, grâce notamment à des visites effectuées chez des familles d’accueil.

Les Conseils Régionaux de Laayoune, Dakhla et Guelmim ont réitéré leurs engagements pour soutenir les projets présentés par les étudiants. Pour rappel, OMI est un concours universitaire invitant des groupes d’étudiants à soumettre des micro-projets entrepreneuriaux pour le développement des Provinces du Sud. Développé et organisé par le Think Tank privé Radius, OMI est mené sous l’égide des conseils régionaux de Laâyoune-Sakia-El-Hamra, Dakhla-Boujdour et Guelmim-Oued-Noun. Le Jury Final se tiendra le deuxième trimestre de 2018, en présence des trois Conseils Régionaux, des partenaires du projet, ainsi que de l’ensemble des forces vives locales, associatives, économiques et administratives.

‘’Nous avons enregistré un réel engouement de la part des étudiants. L’évaluation et la sélection des idées n’a pas été simple. Cela dit, nous sommes heureux de constater l’intérêt que porte la jeunesse marocaine aux régions du Sud. On constate une certaine forme de méconnaissance, et de temps à autre de fascination. C’est là où Open Mind Initiative prend sens, constate Hatim Benjelloun, Fondateur du Think Tank Radius.

Share.

Leave A Reply